Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dabealvi.La Sentinelle en mode veille - Centrafrique M.E.R.C.I

bangui

CENTRAFRIQUE: Les chiens n’ont-ils qu’un seul maître ?

16 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #dabealvi, #animaux, #bangui

 Parmi les croyances populaires entendues comme « brèves de comptoir », il y a celle qui véhicule l’idée que seule une personne peut être référente du chien.

Croyant fermement à l’idée que les chiens ne peuvent s’attacher qu’à un seul individu, les autres membres de la famille ne s’investissent pas autant qu’ils le pourraient (ou le voudraient) dans leur relation avec l’animal.
Pourtant tout le monde est apte à le gérer, dans la mesure de son âge et de sa morphologie, et de sa compétence en la matière.

Il est même conseillé de s’occuper du chien à tour de rôle, afin que ce dernier soit familiarisé à toute la famille.

De l’amour pour tous

Le chien est en mesure de recevoir et de donner de l’affection à plusieurs personnes, pas seulement celui qui s’occupe le plus de lui. Avec un jouet ou des friandises qui le mettent le plus en joie, proposez-lui un moment d’amusement et de plaisir. Vous verrez que l’attachement du chien est aussi fonction de son intérêt ! Au grand dam de son maître attitré…
De même, certains animaux arrivent avec enthousiasme, si on les invite de manière suffisamment attractive, et sans forcément être leur propriétaire.

Adaptables…

Si la croyance qu’un chien n’a qu’un seul maître était exacte, nos amis quadrupèdes n’auraient pas à mettre en œuvre des stratégies selon le contexte dans lequel ils se trouvent. 
Très observateurs, ils sont capables d’obéir à différentes personnes, pour peu qu’elles donnent des informations qu’ils connaissent. 
De même, en présence d’un membre de la famille, ils agissent d’une autre manière qu’en son absence. Ils savent exactement ce qu’ils peuvent faire, avec qui. Et c’est parfois avec ceux qui ne sont pas « officiellement » les propriétaires, qu’ils se comportent le mieux !

Source : Laurence Bruder Sergent, comportementaliste et formatrice, auteur des livres "la cause des chiens", "mon chien est quelqu'un de bien" et co-auteur de  "j'éduque mon chien moi-même" 
www.comportement-canin.com
www.formationcomportementaliste.com

 

 CENTRAFRIQUE: CONSEILS POUR REJOINDRE FEDERALITUDE-WEBTALK-BUSINESS 
http://dabealvi.over-blog.com/2018/10/centrafrique-conseils-pour-rejoindre-federalitude-webtalk-business.html

CETTE SOCIETE VEUT DEVENIR LE FUTUR FACEBOOK... EN PARTAGEANT SES BENEFICES GRACE A UN PROGRAMME D'AFFILIATION. 
VIDEO = https://peertube.video/videos/watch/0d699ebd-d04f-453c-9b30-6b27ff061e8e --- 

Lire la suite

Centrafrique, la déroute des Nations unies

4 Septembre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #massacre, #centrafrique, #bangui

 Un massacre qui discrédite les missions internationales

Sous-équipée, mal pensée, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique multiplie échecs et scandales. Les casques bleus, qui ont perdu soixante-treize hommes depuis 2016, sont accusés d’avoir tiré sur une foule désarmée à Bangui mi-avril. Entre misère et guerre civile larvée, la Centrafrique est le théâtre d’une lutte d’influences internationale.

Acœur de Bangui, en ce 10 avril 2018, la rumeur enfle : un groupe armé aurait enlevé une mère et sa fille. Nous sommes à la lisière du quartier PK5, enclave musulmane de quelques milliers d’habitants et poumon commercial de la capitale centrafricaine. Depuis le renversement, en mars 2013, du président François Bozizé, les affrontements entre anti-balaka, chrétiens et animistes, partisans pour la plupart du chef de l’État destitué, et la Seleka, coalition hétéroclite à majorité musulmane, ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés. Lancée par la France avec l’aval de l’Organisation des Nations unies (ONU) en décembre 2013, l’opération « Sangaris » a été rejointe en avril 2014 par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca). En janvier 2015, alors que les affrontements avaient déjà fait six mille morts, l’ONU a accusé les deux camps de « nettoyage ethnique ». Malgré la signature d’un accord de paix en juin 2017, le conflit se poursuit. Le gouvernement du président Faustin-Archange Touadéra, élu en 2016, ne contrôle que 20 % du territoire.

Depuis le 8 avril 2018, une opération militaire de la Minusca, nommée « Sukula », sème le trouble dans la capitale. Les raids des casques bleus, qui visent à reprendre le contrôle d’un quartier tombé aux mains de milices, sont quotidiens. La mémoire des camions de réfugiés fuyant vers le Tchad en 2013, harcelés par les anti-balaka sous le regard indifférent des forces internationales, se ravive. La Minusca cherche à débusquer M. Nimery Matar Djamous, alias « Force », un milicien d’autodéfense qui règne sur ce quartier. Déserteur de l’armée centrafricaine, à la tête d’une centaine de jeunes désœuvrés, il est en lien direct avec les chefs rebelles du nord et de l’est du pays, des ex-Seleka qui prirent temporairement la capitale en 2013 et qui menacent de redescendre à Bangui. Ici, nul n’entre sans son autorisation, et les organisations humanitaires ont plié bagage. (...)

 

 

 

 

Taille de l’article complet : 2 327 mots.

cet article est réservé aux abonnés

Lycées, bibliothèques, administrations, entreprises, accédez à la base de données en ligne de tous les articles du Monde diplomatique de 1954 à nos jours. Retrouvez cette offre spécifique.

Juan Branco

Journaliste et docteur en droit, ancien expert auprès de la Cour pénale spéciale, auteur de D’après une image de Daech,Nouvelles Éditions Lignes, Paris, 2017.
Lire la suite
Lire la suite

Un cartable solaire pour éclairer les écoliers ivoiriens et centrafricains

21 Août 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #cartable numérique,, #ENERGIE SOLAIRE, #bangui, #dabealvi

 

Le petit Michel Koutouan est félicité par ses parents pour ses notes en classe, qui se sont encore améliorées. De cinq sur dix de moyenne, il est passé à sept. Michel confie lui-même devoir cette progression au cartable solaire Solarpak . Vivant dans un foyer sans électricité dans le village de Songon, à l’ouest d’Abidjan, cet écolier a eu la chance d’être parmi les bénéficiaires des 50 sacs distribués dans le secteur. À l’instar de Michel Koutouan, d’autres élèves du village de Grand Aféri, dans le sud-est de la Côte d’Ivoire, ont également reçu le cartable et amélioré leurs résultats scolaires.

Derrière ces sacs d’école se cache un nom : Evariste Akoumian, la trentaine, auteur de cette invention. L’idée lui est venue alors qu’il livrait du matériel informatique et des fournitures de bureau à l’intérieur du pays. En escale dans un village non électrifié, il a constaté qu’une fois la nuit tombée, les enfants avaient du mal à apprendre leurs leçons et à faire leurs devoirs. « Avec mes collègues, nous nous sommes dit qu’en Afrique, nous avions le soleil gratuitement : alors pourquoi ne pas réfléchir à une solution liée à cet atout naturel pour aider ces enfants, afi n qu’ils aient de meilleurs résultats scolaires ? », explique-t-il.

700 millions d’Africains privés d’électricité

La start-up de vente de matériel informatique que dirige Evariste Akoumian, sans grands moyens, occupe, dans la commune de Cocody, les bureaux de Thierry Doffou, un autre jeune inventeur. C’est là que le jeune homme conçoit ses cartables solaires, dotés d’une plaquette solaire de 3 watts à laquelle est incorporée une batterie, se rechargeant à la lumière du jour. Cette énergie emmagasinée tout au long de la journée permet d’avoir de la lumière le soir, trois heures durant, grâce à une lampe LED connectée à un port USB, relié à la plaquette solaire.

Le jeune inventeur précise qu’il lui a fallu deux ans de recherches et six mois de tests sur le terrain pour parachever sa création. Puis, il a procédé à une première distribution gratuite de 500 sacs solaires dans quatre localités de Côte d’Ivoire. « J’ai investi les bénéfices de mon entreprise dans Solarpak. Nous y avons injecté un peu plus de 50 millions de francs CFA [76 000 €] », indique notre interlocuteur, qui affiche une ambition de taille : combler le manque d’accès à l’électricité, qui concerne encore 700 millions d’habitants en Afrique. Ce défi , Evariste Akoumian est bien conscient qu’il n’est pas facile à atteindre. Mais « ce n’est pas parce que c’est difficile qu’il faut baisser les bras. Au contraire, il faut avoir de la persévérance, du courage. Car rien n’est facile dans la vie ! », insiste-t-il.

Aujourd’hui, l’invention séduit bon nombre de personnalités. Parmi elles, la ministre ivoirienne de l’éducation nationale, Kandia Camara, ou encore le célèbre groupe de musique Magic System. Visiblement très sollicité – son téléphone ne cesse de sonner lors de notre rencontre –, Evariste Akoumian indique avoir été parmi les lauréats de la Global Social Venture Competition francophone. Une distinction qui l’a conduit à la finale internationale du concours, en avril 2017, à Berkeley (États-Unis). Le jeune inventeur, classé parmi les dix premiers de ce prestigieux prix américain, juge cette place satisfaisante pour une première participation à un événement de si grande ampleur, réunissant plus d’une cinquantaine de pays.

Si l’ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire a eu la générosité de relayer l’initiative, Evariste Akoumian ne bénéficie, pour l’heure, d’aucun soutien financier pour accroître son activité et vendre plus de sacs, qui coûtent 12 000 francs CFA TTC pièce [18 €]. S’il importe actuellement les sacs et les petits panneaux solaires d’Asie pour les monter en Côte d’Ivoire, il espère pouvoir bientôt relocaliser la production dans son pays. « Nous comptons lever des fonds pour implanter une usine d’assemblage qui s’occupera du côté textile, ce qui donnera de l’emploi aux jeunes », prévoit le jeune entrepreneur, aujourd’hui à la tête d’une équipe d’une dizaine de personnes, dont un technicien, des commerciaux, un directeur de communication, un chargé des relations publiques, un responsable des achats et des designers, qui s’occupent de la conception des sacs.

Issouf Kamagaté

Fraternité matin, Côte d’Ivoire

 

Lire la suite

Graisen Groupe Côte d'Ivoire-Centrafrique

18 Août 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #graisen, #dabealvi, #bangui

Nous vous invitons à vous joindre à une belle aventure, celle de la construction d’une nouvelle scène entrepreneuriale et digitale en Afrique. Graisen a créé une plateforme unique, un laboratoire pour apporter aux entrepreneurs, les outils, les formations, les compétences et la communauté nécessaires au développement de leur entreprise.
Découvrez nos activités.
http://www.graisengroupe.com/

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: En Avant Pour 2021

17 Août 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #dabealvi, #centrafrique, #bangui

En Avant Pour 2021

LA JEUNESSE NE DOIT PAS VIVRE SUR L'OBSESSION DU PASSÉ.
IMPLIQUER LES SOCIÉTÉS CIVILES
Excellence Monsieur le Président Faustin Archange TOUADERA.
IL FAUT PARLER DU GENOCIDE (oublié) POUR MOTIVER LE PAYS
Tous les Observateurs attentifs de la vie politique centrafricaine s’accordent à dire que le Chef de l’Etat
Faustin Archange TOUADERA a intérêt de s’appuyer sur la position de son peuple afin d’éviter de tomber dans le piège
des ennemis de la République qui depuis un certain temps, s’activent dans les manœuvres ourdies de déstabilisation des institutions nationales.
POUR CONSERVER LA CONFIANCE DU PEUPLE FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA DEVRA LUI OFFRIR 4.500.000 KITS SOLAIRES
ET INSTITUTIONNALISER CETTE NOUVELLE INDUSTRIE
Lire la suite

CENTRAFRIQUE: l'écosystème Communicationnel du Gouvernement se met en place.

16 Juillet 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #communication, #radio, #television, #médias, #centrafrique, #bangui, #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS

 
Interview du Ministre de la Communication et des Médias et Porte-Parole du Gouvernement lors du 2e anniversaire du Président de la République, Faustin Archange TOUADERA.
Écosystème Communicationnel du Gouvernement *
Officiel du Gouvernement: https://www.gouv.cf
* Facebook Officielle: https://www.facebook.com/gouv.cf/
 
CENTRAFRIQUE: l'écosystème Communicationnel du Gouvernement se met en place. ci joint le lien youtube 100% vidéo sur les actions gouvernementales. vous êtes invités à visiter la page Facebook, le tweeter, le Flickr et le site internet "gouv.cf". la webradio est en finalisation en attente du flux...
 
Lire la suite
Lire la suite

BANGUI: J'ai la même conviction que Mark Zuckerberg concernant les NRJR en Centrafrique ~Râ

18 Janvier 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #Mark Zuckerberg, #facebook, #ENERGIE SOLAIRE, #centrafrique, #dabealvi, #bangui

Dans son message annonçant la décision, Zuckerberg a déclaré que l’entreprise « apporte un changement majeur à la manière dont nous construisons Facebook […] en nous concentrant sur comment vous aider à trouver du contenu pertinent et vous aider à avoir des interactions sociales plus intéressantes. »

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a annoncé vendredi que le plus grand réseau social du monde initie des changements majeurs visant à ne plus donner la priorité aux informations et aux contenus politiques sur les flux d’actualités des utilisateurs à la faveur de « moments personnels ». Ce changement est l’effort le plus significatif jusqu’ici pour censurer les informations en ligne.

Facebook est actuellement une source majeure de nouvelles pour des centaines de millions de personnes à travers le monde. Le nombre d’utilisateurs mondiaux de Facebook est passé de 100 millions en 2008 à plus de 2 milliards. Selon un sondage de Pew Research en novembre dernier, 45 % des Américains utilisent Facebook pour connaître les actualités, plus que toute autre plate-forme de médias sociaux. Il est devenu un mécanisme important pour l’organisation des manifestations et la diffusion de l’information hors du contrôle des grands conglomérats médiatiques. C’est ce à quoi Facebook, en étroite collaboration avec les grands États capitalistes, veut mettre fin.

Dans son message annonçant la décision, Zuckerberg a déclaré que l’entreprise « apporte un changement majeur à la manière dont nous construisons Facebook […] en nous concentrant sur comment vous aider à trouver du contenu pertinent et vous aider à avoir des interactions sociales plus intéressantes. »

Le manifeste est rempli du type de langage orwellien caractéristique d’un régime autoritaire. Les changements sont motivés, explique Zuckerberg, par « la responsabilité de s’assurer que nos services ne sont pas seulement amusants à utiliser, mais bons aussi pour le bien-être des gens. » En rétrogradant le contenu des actualités et en insistant sur les messages des amis et de la famille, Facebook veut s’assurer que ses utilisateurs « se sentent plus connectés et moins seuls », et l’effet global est censé être « bon pour notre bien-être ».

En d’autres termes, Facebook sait ce qui est bon pour vous, et ce n’est pas des nouvelles et des informations sur l’état du monde. Un tel « contenu public » sera de plus en plus retiré des fils de nouvelles de Facebook, tandis que les articles d’actualité qui sont présentés « seront conformes à ce critère – ils devront encourager les interactions intéressantes. entre les gens ».

Dans la dictature imaginée par Orwell dans son livre 1984, le Grand Frère et ses adulateurs dans les médias utilisent la « novlangue » pour occulter l’état perpétuel de guerre et de dictature en transformant les choses en leur contraire : la guerre c’est la paix. Dans le « funspeak » de Zuckerberg, la suppression de la capacité des gens à transmettre des informations est décrite comme un effort pour « nous rapprocher des gens qui comptent pour nous ». La censure sous la forme d’une carte de vœux de chez Hallmark.

Zuckerberg déclare, en outre, que Facebook « a commencé à faire des changements dans ce sens l’année dernière », c’est-à-dire que la censure a déjà commencé. Le World Socialist Web Site a noté qu’au cours des six derniers mois, les contenus affichés sur Facebook, en particulier les vidéos, ont une portée sensiblement inférieure à la moyenne, alors que les lecteurs ont signalé que leurs propres affichages d’articles du WSWS étaient signalés comme spam.

La motivation politique de la décision – un virage à 180 degrés par rapport à la stratégie de contenu de l’entreprise – est soulignée par le fait que cela aura vraisemblablement un effet négatif important sur les bénéfices de Facebook. Dans son message, Zuckerberg a reconnu qu’il s’attendait à ce que « le temps que les gens passent sur Facebook et certaines mesures de [leur] engagement diminueront. » Ceci, combiné à une baisse anticipée des revenus publicitaires des éditeurs de contenu, a fait chuter les actions de Facebook de 9 % vendredi.

Mais il y a des enjeux plus importants. L’action de Facebook illustre le passage par les grandes entreprises technologiques à la censure corporatiste. D’entreprises dont le but déclaré est de propager, de partager et de diffuser l’information, elles sont devenues des instruments servant à faire taire et contrôler.

Il y a un an, Zuckerberg aurait pris sa déclaration, incluse dans son post hier, que « les vidéos et autres contenus librement accessibles ont explosé sur Facebook ces dernières années » comme un objet de fierté. Maintenant, il traite cela comme un risque.

Ce changement est le résultat d’une campagne menée par le Parti démocrate et les agences de renseignement américaines. En coordination avec les médias, notamment le New York Times et le Washington Post, ils ont développé un argument néo-maccarthyste selon lequel l’influence russe dans la politique américaine, principalement par le biais des médias sociaux, a corrompu la « démocratie américaine » et « sème des divisions » dans le pays – un argument repris par l’Allemagne, la France et d’autres États.

Lors d’une série d’audiences à la fin de l’année dernière, les législateurs américains ont clairement indiqué qu’ils s’attendaient à ce que Facebook, Twitter et Google mettent en place une vaste répression des discours politiques. La semaine dernière, les démocrates du Sénat américain ont publié un rapport important sur l’intervention russe dans la politique américaine et européenne qui conclut que « les plateformes de médias sociaux sont un élément clé des campagnes de désinformation qui minent les démocraties ».

La véritable préoccupation de la classe dirigeante n’est pas l’ingérence russe, mais la croissance de l’opposition sociale et politique, aux États-Unis et à l’étranger. Alors que l’administration Trump poursuit son programme réactionnaire, militariste et antidémocratique – y compris l’abolition de la neutralité d’Internet – le Parti démocrate est terrifié à l’idée que l’état de guerre incessant et les niveaux insoutenables d’inégalités sociales puissent produire une explosion sociale.

Il y a cinq mois, le World Socialist Web Site a averti que Google cherchait à censurer les sites web de gauche, anti-guerre et progressistes dans le cadre d’un large mouvement de censure de la part des grandes entreprises technologiques. Les assauts contre les droits démocratiques et la liberté d’expression a beaucoup progressé en seulement six mois. La classe dirigeante prend des mesures rapides en prévision d’une guerre majeure et de l’explosion des troubles sociaux cette année.

Dans ces conditions, le webinaire « Organiser la résistance à la censure sur Internet », avec le président du WSWS, David North, et le journaliste Chris Hedges, intervient juste à temps. Ce flux vidéo en direct sera diffusé le mardi 16 janvier de 19 h à 20 h 30, heure normale de la côte Est des États-Unis. Nous invitons tous nos lecteurs à s’inscrire aujourd’hui sur endcensorship.org et à prévoir de participer à cet événement international essentiel.

source

Lire la suite

Centrafrique montre connectée - DABEALVI

13 Janvier 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #montre connectée,, #ENERGIE SOLAIRE, #dabealvi, #centrafrique, #bangui

 
 
 
 
CHECK THE STATUS OF YOUR QUALIFICATION
 
 
 
 

DISCOVER THE NEW HELO LX+

Messages for you

Due to this holiday period, some shipments are undergoing delays because of local delivery services.

We are sorry if your shipment is delayed, but we assure you that you will receive the purchased products as soon as possible.

 

European Shipping will soon be more efficient
Due to restocking operations that involve European Logistics which serve your country, there are some delays in delivering your products.
We are improving shipping services in your country thanks to a new European Partner.
In the coming few weeks we will be able to proceed to the regular shipment and deliver the products you have purchased at your address.
We apologize for the delay that you are experiencing and we ask for your patience during this period. 
Very soon our European shipping services will be more efficient.

https://my.worldgn.com/join/iworlddabealvi

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>