Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dabealvi.La Sentinelle en mode veille - Centrafrique M.E.R.C.I

Centrafrique: 65 millions de dollars octroyés par la banque mondiale pour les travaux d’un champ solaire

26 Avril 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS

Félix-Moloua-min-économie-et-Henri-Marie-Dondra-min-finances

Par Erick NGABA

Bangui 26 avril 2018 (Ndjoni Sango): la Banque mondiale vient d’accorder le déboursement d’un montant de 25 millions de dollars américains au gouvernement centrafricain pour la construction d’un champ solaire. L’annonce de ces fonds a été faite au cours des réunions de printemps des Institutions de Bretton woods du 20 au 22 avril 2018 à Washington, auxquelles ont pris part le ministre centrafricain des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra, et son collègue de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua.

Les problèmes énergétiques en Centrafrique ont dominé les négociations des deux membres du gouvernement centrafricain avec les experts de la banque mondiale la semaine dernière à Washington.

Les deux ministres centrafricains ont obtenu au cours de ces réunions des institutions de Breton Woods, le bouclage du budget permettant la réalisation d’un champ solaire en République Centrafricaine qui souffre d’un problème crucial de l’énergie pour son développement.

Cela fait suite au passage de la Directrice générale de la Banque mondiale, Kristina Georgieva, en mai 2017 à Bangui. Lors de sa visite, la patronne de la Banque mondiale avait fait la promesse au Président centrafricain, Faustin Archange Touadéra, d’un montant initial de 45 millions de dollars US pour la construction de ce champ solaire.

Aujourd’hui avec les négociations avancées, la Banque mondiale a décidé de revoir cette somme en hausse en accordant 20 millions de dollars US supplémentaires pour atteindre le montant de 65 millions de dollars US disponibles.

Ce fonds servira à la réalisation de champ solaire d’une capacité de 40 mégawatt. D’après le service de communication du ministère des finances et du budget, la première phase du projet pour une capacité de 25 mégawatts sur les 40MW prévus, sera lancée courant mai 2018.

Visiblement, la Société d’électricité Centrafricaine (ENERCA) éprouve d’énormes difficultés à fournir l’électricité à la population centrafricaine. L’offre d’électricité est très inférieure à la demande, si bien que la population de Bangui bénéficiaire de l’offre de l’ENERCA ne cesse de décrier le programme de délestage accru dans la capitale.

La réalisation de cette première centrale solaire photovoltaïque dans les périphériques de Bangui contribuera à pallier ces problèmes énergétiques afin de permettre la croissance économique dans le pays.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Lire la suite

MESSAGE DE LA DIASPORA A L'ADRESSE DU PRESIDENT CENTRAFRICAIN DE PASSAGE A PARIS 25/04/218

25 Avril 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS, #andre regnier, #paix, #Centrafrique

*** l'Agence Internationale des énergies renouvelables (Irena), dans son rapport "Africa 2030"
https://www.facebook.com/andre.regnier/videos/10211529052364970/UzpfSTQ1NjI3NDE3Nzg2MDYwMzo5Mjg4MjQ0MTA2MDU1NzU/
L'Agence internationale des énergies renouvelables IRENA a publié le 5 octobre 2015 le rapport "Africa 2030 : Feuille de route pour l'énergie renouvelable dans l'avenir". 

Le rapport "Africa 2030" explique que les énergies renouvelables pourraient couvrir d'ici 2030 le quart des besoins énergétiques du continent africain (contre 5 % actuellement) dont la production d'énergie doit au moins doubler dans le même temps.

Le rapport identifie un potentiel de développement pour les énergies renouvelables correspondant à l’équivalent de 341 millions de tonnes de charbon, partagé à 40% pour l’électricité et 50% pour de la production de chaleur basée sur la biomasse.

Les énergies renouvelables pourraient ainsi représenter la moitié du secteur de production électrique d’ici 2030 en réduisant les émissions de CO2 de 310 millions de tonnes. 

Les prix compétitifs du solaire et de l’éolien rendent le développement de ces énergies plus rentable.

Le rapport met également en lumière quelques grands projets phares de développement des renouvelables sur le continent.

Fondée en 2009, l'Agence internationale des énergies renouvelables IRENA compte 143 pays membres et 30 États en voie d'adhésion.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:%C3%89nergie_renouvelable
 

Merci à ceux et celles qui me feront part de leur avis sur : dabealvi@gmail.com
Parce que nous ne marchons pas seuls, cet endroit est le "Rendez-Vous" endroit où nous pouvons partager vos offres et besoins en matière d'emploi et de relation d'affaires. 
Seule une synergie mutuelle nous rend plus forts 
Pour me contacter directement, cliquez sur le lien ci-dessous ! 
https://my.worldgn.com/store/iworlddabealvi
André Léopold REGNIER (iworlddabealvi)
https://youtu.be/NsbIDlucG9A
Votre Sponsor
https://www.linkedin.com/in/dabealvi
Pour me contacter directement, cliquez sur le lien ci-dessous ! 
https://my.worldgn.com/join/iworlddabealvi
DABEALVI 
http://twitter.com/dabealvi

Lire la suite

je dénote que des provocations se multiplient, révélant une volonté manifeste de nuire à ma personne

20 Avril 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #ENERGIE SOLAIRE

 

Pour le soutien et la confiance que vous me témoignez. 
#Kodro_ti_mo_kozo_si 
#Je_suis_JSB 
Jean Serge Bokassa courcircuité sur les avancées de son ancien Ministère de la sécurité nationale
"Il faut bien comprendre que l'#énergie est le premier des #droits, car c'est l'accès aux autres droits élémentaires" 
PRIORITÉ ABSOLUE : LA LUMIÈRE DANS TOUS LES FOYERS
https://www.pinterest.fr/pin/252060910379248687/

 

Lire la suite

Astria-Fataki-en-mission-pour-electrifier-les-campagnes-africaines

18 Avril 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS, #POLITIQUE, #dabealvi, #centrafrique

Avec son ONG Energy Generation, la Franco-Congolaise de 28 ans veut accompagner les porteurs de projets innovants pour l’accès à l’énergie en zone rurale.
 

Elle n’a que 28 ans mais peut déjà se prévaloir d’une longue expérience de terrain en Afrique. Son domaine d’activité ? L’électrification dans les zones rurales. En six ans de missions dans une dizaine de pays de l’espace subsaharien pour le compte de projets humanitaires et du secteur privé, la Franco-Congolaise Astria Fataki s’est peu à peu forgé une conviction : l’ingéniosité de la jeunesse africaine est un atout majeur pour relever ce défi.

En 2016, elle fonde à Lomé, la capitale togolaise, une ONG baptisée Energy Generation. Objectif : détecter et former des jeunes porteurs d’innovations qui pourront développer à grande échelle des solutions d’électrification made in Africa.

 

C’est très jeune qu’Astria Fataki, née en 1990 à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), s’exile en France avec ses parents. Etudes primaires et secondaires à Melun, en région parisienne, baccalauréat puis Sciences Po Paris jusqu’en master 2 (bac + 5). « La situation précaire de mes parents en France m’a très tôt sensibilisée à la pauvreté et aux injustices, raconte la jeune femme. Mon premier tropisme n’est donc pas d’emblée africain. Ce qui me touche avant tout, c’est la problématique du développement pour réduire les inégalités. »

« Des besoins vitaux et colossaux »

Elle participe donc à des missions humanitaires, au Guatemala, pour un programme d’éducation des enfants, mais surtout en Inde, en 2012. Astria Fataki y découvre l’action Lighting a Billion Lives (LaBL) portée par The Energy and Resources Institute et visant à développer des infrastructures solaires en zone rurale. De retour à Paris, elle s’associe à quatre autres étudiants de Sciences Po Paris pour créer LaBL France. L’objectif est d’adapter l’expérience découverte en Inde à des pays d’Afrique francophone. Car en matière d’électrification, le continent accuse de sérieuses carences : près de 600 millions de personnes n’ont pas accès au courant, soit 57 % de la population.

Premières missions, premiers voyages au Niger, au Mali et au Congo-Brazzaville, avec, dans chacun de ces pays, l’installation de microcentrales solaires dans des zones rurales reculées. Premières déceptions aussi : « Problèmes de dédouanement du matériel importé d’Inde, difficultés de suivi sur le terrain une fois les actions engagées, défaillance dans l’implication des partenaires locaux… J’ai rapidement vu les limites de ce modèle », reconnaît Astria Fataki.

Lire aussi :   « En Afrique, les start-up répondent à des problématiques relevant des compétences des Etats »

Mais la jeune idéaliste ne se décourage pas. En 2014, elle intègre le bureau de prospective et de développement de Sunnvest, une société française qui cherche à construire, financer et entretenir des infrastructures d’électricité solaire en Afrique. Nouvelles missions au Mali et au Tchad, avec cette fois d’« ambitieux projets capitalistiques et industriels sur des centrales solaires ». Mais nouvelles frustrations : « La question de l’énergie en Afrique – notamment dans les villes – est confrontée à une contradiction. D’un côté, il existe des investisseurs privés avec d’importants moyens financiers mais qui cherchent forcément la rentabilité, et de l’autre, des besoins vitaux et colossaux pour lesquels il est difficile de trouver des fonds, faute de modèle économique viable. »

Partenaires publics et privés

Fin 2015, Astria Fataki a mûri ce qu’elle appelle dorénavant son « parcours africain ». Elle maîtrise cinq langues – le français, l’anglais, l’espagnol, mais aussi le lingala et le bambara – et s’est enrichie de ses « racines africaines » qui se sont « peu à peu révélées lors de [ses] voyages sur le continent ». En 2016, elle décide de s’installer à Lomé, portée par un nouvel enthousiasme pour « l’ingéniosité extraordinaire de la jeunesse africaine ». Et la jeune entrepreneuse de citer pêle-mêle les cas de « Duro-Aina [Adebola], cette collégienne du Nigeria qui a mis au point un générateur d’électricité fonctionnant à l’urine ; de ce jeune du Malawi qui, à 13 ans, a électrifié son village en fabricant une éolienne artisanale ; ou encore de Kelvin Doe, petit génie de Sierra Leone, qui a construit un générateur électrique à partir de déchets et de produits électroniques ».

Lire aussi :   « La manne de la diaspora africaine peut être davantage investie dans les entreprises du continent »

C’est donc pour promouvoir ces technologies conçues localement et accompagner les jeunes qui les inventent qu’elle a fondé Energy Generation. L’ONG réunit plusieurs partenaires qui aident au financement de ses activités : des partenaires et sponsors publics (ambassade de France au Togo, délégation de l’Union européenne, ministère de l’énergie du Togo, ministère des postes et de l’économie numérique du Togo, Banque ouest-africaine de développement, etc.) et des partenaires privés (Schneider Electric, Engie, Akon Lighting Africa, Electricité de France, Greenwish Partners, etc.). Toutefois, les frais de fonctionnement de l’ONG restent majoritairement financés sur fonds propres.

Un an de formation gratuite

Représentée aujourd’hui dans 27 pays par des ambassadeurs chargés de détecter des porteurs de projets, l’organisation s’est dotée d’un centre de formation pour accueillir les lauréats d’un prix panafricain baptisé Africa Energy Generation Prize et destiné à récompenser les projets les plus novateurs. Les lauréats gagnent la possibilité d’intégrer gratuitement le centre de formation pour un an (d’octobre à août). Ils sont réunis à Lomé. Le transport est pris en charge ainsi que leur hébergement au sein d’une résidence. Ils bénéficient en outre d’une bourse mensuelle pour couvrir les coûts de la vie et disposent d’un budget de 1 000 euros chacun afin de réaliser leur prototype. En contrepartie, les porteurs de projets s’engagent à céder 10 % du capital de la société qu’ils créeront à Energy Generation.

Lire aussi :   Un fonds de 80 millions d’euros pour les entrepreneurs africains

Les trois premiers lauréats, distingués en 2017, incarnent les ambitions de la jeune ONG : l’Ethiopien Adel Kidane pour sa batterie portative Walab alimentée par une dynamo à manivelle, le Ghanéen Prince Essel pour Ecopower, un système de production de pétrole basé sur la pyrolyse de déchets plastiques, et le Togolais Lalle Nadjagou pour HydroPower, un procédé de transformation de l’eau en hydrogène.

Encouragée par le prix Young Leader in Energy Access, qu’elle s’est vu décerner en mars 2017 par l’organisation Alliance for Rural Electrification, Astria Fataki a décidé de voir plus grand, à l’échelle du continent. Energy Generation compte ouvrir en 2018 deux nouveaux bureaux au Ghana et au Nigeria, suivi d’un troisième en Côte d’Ivoire en 2019. Et « au-delà de cette expansion géographique, explique sa présidente, l’ONG va ouvrir ses compétences et son centre de formation à deux autres secteurs clés du développement : l’éducation et la santé ».

Par Olivier Piot (contributeur Le Monde Afrique)


 

Lire la suite

Centrafrique : « Le Président TOUADERA a rendu un grand service au peuple centrafricain avec la nouvelle coopération centrafricano-russe »

16 Avril 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #RUSSIE, #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS, #andre regnier, #panneaux solaires

Homme politique centrafricain et président de l’Association des Paysans de Centrafrique (APC), monsieur Pascal Bida KOYAGBELE, est entièrement partant dans les démarches diplomatiques entreprises par le Chef de l’Etat Faustin Archange TOUADERA qui visent à nouer des accords de coopération avec certains Etats du monde dont la Russie afin de faire profiter le fruit au peuple centrafricain.

C’est ainsi qu’au cours d’un entretien avec les professionnels des médias nationaux Pascal Bida KOYAGBELE, a lâché d’entrée de jeu que : « Le Président TOUADERA a rendu un grand service au peuple centrafricain avec la nouvelle coopération centrafricano-russe ». Et pour soutenir cette assertion, M. KOYAGBELE a indiqué que de tous les temps la Russie s’est toujours battue pour le développement de tous les Etats du monde et c’est ainsi l’URSS s’était farouchement opposée à la colonisation et les pratiques de l’exploitation de l’Homme par l’Homme.

En citant quelques exemples des pays où la Russie s’investie dans leur libération ou encore de leur développement, M. Bida KOYAGBELE a indiqué que le président chinois MAO doit sa victoire à la Russie ; aussi, l’implication des russes dans le combat  en Angola avait permis de libérer certains pays comme l’Afrique du Sud, la Namibie et le Mozambic qui doivent tous leur indépendance à la Russie.

Selon M. Pascal Bida KOYAGBELE, la politique de la nouvelle Russie avec le président Vladimir POUTINE, est basée sur les relations de « Gagnant-Gagnant ». Et exactement la même vision politique de la Chine.

« La Russie et la Chine sont capables de faire développer la RCA en très peu de temps car elles ont déjà fait leurs preuves ailleurs, notamment au Vietnam, au Cuba en Afrique du Sud, en Angola au Cap-Vert… » a déclaré M. KOYAGBELE qui a poursuivi en indiquant que « c’est à nous centrafricains, de comprendre l’intérêt que revêt la présence russe dans notre pays et que nous soyons unis derrière le Chef de l’Etat TOUADERA pour voir d’ici les trois à cinq années à venir, le miracle du vrai décollage de la RCA ». L’interlocuteur des hommes des médias à ajouter que la Russie se propose déjà à aider la République centrafricaine à exploiter son pétrole sur la base d’un partage des revenus de 90% pour la RCA et 10% pour la Russie. Ce qui est une toute première fois sur le continent africain car dans tous les pays d’Afrique l’or noire est exploité les pays détenteurs du pétrole bénéficient toujours que moins de 25% des revenus.

« Regardez, en moins de six mois de coopération, la Russie a déjà formé 200 soldats éléments des Forces Armées Centrafricaines en maniement des armes russes et 400 autres sont déjà engagés pour la même formation. Aussi, la Russie est le seul Etat au monde qui a décidé en dépit de l’embargo sur les armes à destination de la RCA, de doter le pays en matériels militaires ». a conclu M. KOYAGBELE tout en promettant une prochaine rencontre avec la presse afin de donner plus de détails sur les avantages qu’offre la coopération entre la RCA du président Faustin Archange TOUADERA, et la Russie de Vladimir POUTINE.

L’on n’espère que la position de BIDA KOYAGBELE, qui soutien mordicus la coopération entre la RCA et la Russie sera suivie par l’ensemble des Forces Vives de la nation afin de soutenir les actions diplomatiques du Chef de l’Etat Faustin Archange TOUADERA, dans l’œuvre de la pacification et du développement de la RCA.

A suivre… Le Russe Centrafricain

Herman THEMONA,

Live concernant la paix en Centrafrique avec pasteur Samaley president fondateur du parti MSRS

https://www.facebook.com/mt.meya/videos/10156273239279161/

Lire la suite

TOUADÉRA N EST PAS À LA HAUTEUR DE LA SITUATION.SON MANDAT EST UN ÉCHEC TOTAL.

14 Avril 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS

PRENEZ 15 MINUTES POUR REGARDER CE QUE VIVENT VOS COMPATRIOTES SUITE AU PROBLÈME D INSÉCURITÉ. AU DELÀ DU BILAN DE TOUADÉRA QUI EST UN ÉCHEC TOTAL DANS LE DOMAINE DE LA SÉCURITÉ, NOUS DEVONS PRENDRE CONSCIENCE DE LA SOUFFRANCE DE NOS MAMANS, SŒURS, PÈRES ET FRÈRES. 

 

Emmanuel Macron NRJR Centrafrique
https://www.facebook.com/EmmanuelMacronLeCentrafricain/
DÉSOBÉISSANCE NATIONALE le 30/03/2018 (deuil de 29/3/18) manifestation de la jeunesse
BIEN PLUS QU'UNE NÉCESSITE MAIS UN BESOIN URGENT POUR NOTRE DÉVELOPPEMENT
https://youtu.be/E9FEq-TCRkk
Le CENTRAFRIQUE représente le CARREFOUR AFRICAIN, n’est il pas impérieux d’agencer ce ROND POINT CONTINENTAL ?
Dabealvi.La Sentinelle en mode veille – CentrAfrique
VIDEO SOUVENIR... Réportage
https://www.facebook.com/benjamin.babungawatuna/videos/10215636196998972/ 
PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE
– LA PAIX AVEC L ‘ ELECTRICITÉ POUR TOUS
OUI, je l’affirme avec force, l’avenir est dans les applications mobiles… et les énergies renouvelables
(*-*) PRENEZ 30Mn DE VOTRE TEMPS POUR ECOUTER CE MESSAGE PATRIOTIQUE D'UNE HAUTE IMPORTANCE . 
CRISE CENTRAFRICAINE: Qu'avez-vous fait du Pays et du Peuple ?
DÉSOBÉISSANCE NATIONALE le 30/03/2018 (deuil de 29/3/18) manifestation de la jeunesse
https://www.facebook.com/erick.tchindeph/videos/1605673846206819/

Allons seulement et sereinement. Que la gloire soit rendue à Dieu.
#JSB
 – avec Matddl Rca.

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: LE PK5 N'EST PAS UNE ÉNIGME

13 Avril 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS

Jean Serge Bokassa sur les avancées de son ancien Ministère de la sécurité nationale
"Il faut bien comprendre que l'#énergie est le premier des #droits, car c'est l'accès aux autres droits élémentaires" 
PRIORITÉ ABSOLUE : LA LUMIÈRE DANS TOUS LES FOYERS POUR RAMENER LA PAIX
 

***IL A DIT :
Felix Mayanga
Une opération militaire qui se solde avec trop de victimes collatérales innocentes est une catastrophe. Les habitants du kms 5 et autres qui attendaient une solution qui les libére sont désormais retournés contre le gouvernement et la Minusca , qui perdent davantage leur crédibilité auprès des populations. Visiblement c'est bien un échec car au lieu de régler un problème on en a créé d autres. C'est devenu habituel dans notre pays... Triste et révoltant.

– LA PAIX AVEC L ‘ ELECTRICITÉ POUR TOUS OUI, je l’affirme avec force, 
l’avenir est dans les applications mobiles… et les énergies renouvelables

https://dabealvi.wordpress.com/2018/04/06/la-paix-avec-l-electricite-pour-tous-oui-je-laffirme-avec-force-lavenir-est-dans-les-applications-mobiles-et-les-energies-renouvelables/

Allons seulement et sereinement. Que la gloire soit rendue à Dieu.
#JSB
 – avec Matddl Rca.

Lire la suite