Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dabealvi.La Sentinelle en mode veille - Centrafrique M.E.R.C.I

INAUGURATION DES PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES DE L’AMALDEME : UN PROJET FINANCÉ PAR LA BNDA À 12 500 000 FCFA

31 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

L’Association Malienne de lutte contre les déficiences mentales chez l’enfant (AMALDEME) a bénéficié du financement de son projet d’installations des modules solaire photovoltaïque par la Banque nationale de développement agricole (BNDA) à hauteur de 12 500 000 FCFA à travers le département de la responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise (RSE). La réception définitive du projet a eu lieu, le lundi 29 octobre 2018, dans l’enceinte de l’AMALDEME sise au quartier Lafiabougou de Bamako. C’était en présence du représentant du ministre de l’Energie et de l’eau, Souleymane Berthé, du directeur général de la BNDA, Souleymane Waïgalo, de la présidente de l’AMALDEME, Mme Yasmina Sanogho, et de nombreuses autres personnalités.

« Je suis très heureuse de prendre la parole à cette cérémonie de réception de projet d’installation des panneaux photovoltaïques dans les locaux de I’AMALDEME financé par la Bande Nationale de Développement Agricole (BNDA) à hauteur de 11 912 750 FCFA, ce geste s’inscrit dans la droite ligne de la mise en œuvre de la politique de Responsabilité Sociétale des Entreprises(RSE) de la BNDA », a déclaré la présidente de l’AMALDEME, Mme Yasmina Sanogho. Par la réalisation de ce projet, dit-elle, la BNDA a fait sortir l’AMALDEME de l’obscurité dans laquelle elle était plongée pendant un bon moment.

Selon elle, à travers ce projet, l’AMALDEME va réduire drastiquement sa consommation d’électricité de 80%. A ses dires, le projet permettra à l’AMALDEME d’épargner un montant de 34 ,055 357 FCFA sur les 15 années à venir. « Ce projet d’éclairage solaire va permettre d’offrir un environnement convivial de travail au personnel de l’AMALDEME, spécialement le centre médico-sycho-éducatif(CMPE) qui offre des prestations médicales, thérapeutiques et d’assistance psychosociale des centaines d’enfants handicapés. Il permettra de produire de l’électricité de manière écologique et de contribuer à réduire les émissions de CO2. La BNDA en offrant cette lumière a apporté la joie dans le cœur de ces enfants déficients mentaux », a conclu la présidente de l’AMALDEME.

Pour sa part, le Directeur Général de la BNDA, Souleymane Waïgalo a fait savoir que la remise du chèque pour le financement des travaux de panneaux photovoltaïques en faveur de l’AMALDEME a été faite par la BNDA, le lundi 07 mai 2018. Lors de la réception du joyau faite le lundi 29 octobre 2018, le DG de la BNDA s’est réjouit du travail abattu par des hommes et des femmes dévoués au quotidien pour la prise en charge éducative, sociale et psychologique des enfants en situation de handicap mental. Selon lui, cette cérémonie vient à point nommé car elle intervient au cours du mois d’octobre, dédié par les plus hautes autorités, depuis des décennies, à la solidarité et à la lutte contre l’exclusion.

Pour lui, la BNDA se doit naturellement d’apporter son soutien indéfectible au gouvernement de la République du Mali dans la promotion d’une solidarité agissante en faveur des couches défavorisées. « Je suis heureux de vous annoncer mon accord pour le refinancement total du surcoût deux millions cinq cent mille (2.500.000) F CFA constaté dans la réalisation des travaux. Cet apport vient compléter le montant de notre financement à la somme de douze millions cinq cent mille (12.500.000) F CFA », a-t-il dit. En outre, il s’est réjouit d’aider l’AMALDEME à combler ses besoins en électricité en ces périodes critiques par l’installation des systèmes autonomes et écologiques comme les panneaux solaires.

« En décidant ainsi de vous apporter cette aide, nous ne faisons que suivre une stratégie qui est conforme à nos valeurs. Nous sommes une banque dont le cœur de métier est l’agriculture. Et qui parle agriculture réfère à la terre et donc à l’écosystème. C’est pourquoi nous avons été parmi les premières entreprises à être conscientes qu’au-delà de nos préoccupations financières intrinsèques, nous avons le devoir, voire l’obligation de contribuer à préserver l’équilibre socio-environnemental. Aujourd’hui, les questions RSE sont indiscutablement au cœur de notre stratégie d’affaire, portées qu’elles sont par les plus hautes autorités de la banque », a conclu Souleymane Waïgalo.

Quant au représentant du ministre de l’énergie et de l’eau, Souleymane Berthé, il a invité les responsables de l’AMALDEME à faire bon usage de ces installations solaires. La coupure du ruban symbolique par les responsables de la BNDA, de l’AMALDEME et du département de l’énergie et de l’eau a mis fin à la cérémonie d’inauguration.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

ANDRE REGNIER
COMMUNITY MANAGER
Disponibilité immédiate
« Le fait d’être un acteur qui n’a pas d’intérêts politiques ou économiques, 
mais seulement humanitaires, me donne une plus grande force pour avoir un impact plus opérationnel » 
râ 
https://my.worldgn.com/join/iworlddabealvi 

Lire la suite

LE CENTRAFRIQUE ET SON SAVOIR FAIRE

29 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

 

http://dabealvi.over-blog.com/2018/09/centrafrique-dabealvi-duc-de-massa-vous-etes-moteur-de-conversation.html

 

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: Madame Vaddana KEO candidate aux élections Européennes de 2019 pour l’UDLEF

27 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

France: L’Union Démocratique pour la Liberté Egalité Fraternité 

 

Défenseur des droits humains et de l’environnement et fondatrice d’une organisation non gouvernementale pour promouvoir plus d’indépendance économique des associations dans le monde.

Vaddana KEO, défenseur des droits humains et de l’environnement, est la fondatrice d’une organisation non gouvernementale l’ONG Buddha Child qui prône une plus grande indépendance économique des associations tout en s’alignant aux dix-sept objectifs du développent durable.

Elle invite tous les cœurs de compassion à s’unir pour défendre et aider les personnes les plus démunies et faibles, en rapprochant le système humanitaire et le monde entrepreneurial. Cette conception souhaite mettre le peuple au centre des relations entre les acteurs économiques tout en conservant l’essence des organisations humanitaires. Dans ce cadre, elle ainsi une nouvelle façon de travailler tout en aidant son prochain.

Vaddana KEO est issue d’une famille de Médecin et de politicien; petite-fille de Monsieur CHAU Xéng Ua, ancien ministre de l’intérieur du Cambodge sous Lon Nol en 1972. Elle est née en 1977 sous le génocide de Pol Pot et a quitté son pays d’origine pour la France en 1983 en tant que réfugiée politique. Son enfance est révélée dans « A la lumière du jour », écrit par son frère Tine KEO chez 7éditions.

En 2016, elle est nommée Présidente du Comité France de Justice for Cambodia. Elle a alors été remarquée suite à ses initiatives et sa volonté au niveau du Parlement Européen pour avoir dénoncé les simulacres de démocratie au Cambodge et faire appel à l’union des partis d’opposition.

Dans une volonté de sensibiliser d’avantage le public sur la décadence de la démocratie et les écarts de richesse, elle multiplie interviews et conférences. Elle intervient régulièrement à la radio francophone Canal-Sud; pour l’émission « lundi khmer » de la radio khmer monde. Elle prépare une émission sur la chaine Youtube dénommée « 15/30 de Vaddana » et projette une autre émission sur Almouwatin, une chaîne d’information Europe et Arabe.

Toujours avide de connaissances et d’expériences, elle a poursuivi une carrière de plus de dix-sept années dans le notariat en tant que clerc de notaire, après avoir occupé des postes de responsable du pôle immobilier et construction.

Aujourd’hui, elle est formatrice dans le domaine juridique pour les professionnels de l’immobilier; et entrepreneur :

– Fondatrice-Présidente de la société RédacIMMO en 2014, qui préconise une bonne rédaction de l’avant-contrat en amont de la vente pour fluidifier la chaîne des opérations immobilières avec la mise en place prochaine de la plateforme des clercs de notaire RédacIMMO-ONLINE.

– Et en parallèle Directeur Général de SayOnne, depuis 2016, une société de promotion immobilière qui travaille avec l’émancipation de nouveaux acteurs thermiques, écologiques et du développement durable.

Vaddana KEO, mère de deux enfants, en projetant de créer des centres de vie et éducatifs dans le monde, met l’apprentissage au premier plan du développement humain, car à ses yeux « le mot progrès n’aura d’aucun sens tant qu’il y aura des enfants malheureux ; Albert Einstein »

L’Union Démocratique pour la Liberté Egalité Fraternité (UDLEF), est un parti politique français qui concourt à l’expression du suffrage universel, selon l’article 4 de la Constitution du 4 octobre 1958.

Ses valeurs sont humanistes, libérales, sociales et européennes.

Ce mouvement rassemble, les femmes et les hommes qui partagent les valeurs suivantes :

  • Préserver les valeurs citoyennes de la France qui sont la liberté, l’égalité et la fraternité, ainsi que les principes fondamentaux de la constitution et notamment dans son préambule ainsi que la Charte de l’environnement de 2004 ;
  • Respecter les principes démocratiques de bases comme : la République est indivisible, laïque, démocratique et sociale, parité et égalité homme/femme et le refus catégorique des discriminations ;
  • Défendre la volonté de vivre ensemble en paix dans la diversité des convictions ;
  • Favoriser l’égalité des chances ;
  • Renforcer la diversité culturelle pour le dialogue et le développement;
  • Engager à promouvoir le développement durable ;
  • Protéger la nature et l’environnement ;
  • Renforcer la place de la France en Europe et dans le monde ;
  • Opter pour la construction d’une Europe fédérale toute en défendant les valeurs et les intérêts de la France.

Le 26 septembre 2016, Monsieur Ahmed Lahkim a été élu Président de l’Union Démocratique pour la Liberté Egalité Fraternité (UDLEF).

Vaddana KEO

Vaddana KEO

Lire la suite

Extrait du Discours du Président Touadera au Forum Mondial de l'Investissement tenu du 22 au 24 octobre à Genève en Suisse.

27 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

 "Mais je suis venu à Genève vous parler des opportunités d’investissements en RCA et dire que nos faiblesses peuvent être transformées en atouts pour un développement inclusif et une prospérité partagée.

Le secteur de l’agriculture, l’élevage et la pêche représente un vivier considérable d’opportunités d’investissement. Il contribue pour plus de la moitié au Produit Intérieur Brut et occupe environ 80% des personnes actives. Avec des terres arables fertiles et grâce à un climat favorable :

Le potentiel agricole est évalué à environ 15 millions d’hectares, une pluviométrie abondante ainsi qu’un réseau hydrographique important et dense, l’agriculture offre des perspectives de rentabilité exceptionnelle en RCA dans les filières de l’agriculture biologique, les filières de fruits, des légumes, des oléagineux et de l’arachide.

La RCA étant située dans une sous-région à forte activité pastorale, le développement d’une filière complète lait-viande avec toute l’infrastructure de transformation et de conservation, représente une source de valeur ajoutée substantielle en faisant de la RCA une plateforme sous régionale en produits de l’élevage.

La pêche et la pisciculture constituent également des secteurs à fort potentiel de rentabilité dans notre pays doté d’un bassin hydrographique généreux qui dépend de deux bassins (oubanguien au sud et tchadien au nord) répartis sur toute l’étendue du territoire.

Là où l’investissement dans ces secteurs représente une opportunité d’affaires, c’est lorsque l’on se place dans une perspective de transformation de ces produits, pour créer de la valeur ajoutée et approvisionner la sous-région qui constitue un marché rémunérateur. Par ailleurs, la promotion de ces secteurs contribue à lutter contre la pauvreté (ODD 1) et la faim (ODD 2).

La santé est un autre domaine d’investissement important. C’est aussi un secteur auquel les investisseurs privés peuvent assurer un excellent retour sur investissement sur un horizon plutôt court. Il est essentiel de pouvoir créer une structure de santé de référence en République Centrafricaine pour améliorer la prise en charge de certaines pathologies et introduire les techniques appropriées afin de traiter certaines maladies qui ne sont pas actuellement en RCA. Nous ne saurions baser nos perspectives de développement sans mettre un accent particulier sur la santé et le bien-être de nos concitoyens. Ce secteur nécessite l’intervention d’acteurs privés dont les capitaux peuvent être canalisés dans le cadre d’un partenariat public-privé, complété par un mécanisme efficient d’assurance-maladie et de protection sociale (ODD 3).

Sur le plan des énergies, alors que les coûts des barrages hydroélectriques sont importants, nous avons besoin de deux barrages dans les meilleurs délais en formule partenariat-public-privé afin d’améliorer l’offre en énergies aux ménages et les services aux investisseurs. Toutefois, il existe des alternatives qui peuvent être mises en œuvre comme l’investissement dans les énergies propres et renouvelables qui d’ailleurs est fort bien rentable. En cela, pour le Gouvernement centrafricain, il faut travailler à la production d’énergie propre par la construction de centrales photovoltaïques et la mise en place d’un service de fourniture d’énergie électrique hors réseau,en offrant une énergie de qualité à coût abordable aux foyers centrafricains, sur une base élargie et à hauteur de ce que permet la bourse de chacun (ODD Il serait dès lors possible de mieux gérer l’énergie disponible en améliorant la fourniture électrique aux opérateurs industriels et en commençant à réduire la pollution induite par l’usage étendu des groupes électrogènes.

Sur le plan des infrastructures de désenclavement, aux côtés des efforts publics, je lance un appel aux investisseurs pour travailler sur la mise en place d’un plan qui puisse améliorer la navigabilité du fleuve Oubangui, afin de relier la plateforme logistique de Bangui aux ports du Congo et de la République Démocratique du Congo ( RDC), contribuant ainsi à diversifier les voies d’approvisionnement du pays et à une meilleure maîtrise des coûts de revient (ODD 9).

En outre, nous voulons discuter avec les investisseurs sur l’opportunité d’orienter des capitaux dans l’industrie du recyclage et de la gestion des déchets, un secteur qui combinent plusieurs ODD. Ce secteur encore inexploité en RCA peut s’avérer être une niche économique de grande valeur.
Mesdames, Messieurs,

Vous n’êtes pas sans savoir que la République Centrafricaine à la réputation d’être généreusement dotée en ressources naturelles et minières. Mais ma conviction est que pour réussir la transformation structurelle de l’économie centrafricaine qui fait partie des moins avancées, il nous faut miser sur les secteurs non extractifs, afin d’encourager la création d’emplois, la diversification de la production et des exportations.

Aussi, je veux que nous puissions avoir un dialogue sur les options que nous pourrions envisager de réaliser nos ambitions de développement en optimisant le temps et les ressources. Pour cela, à l’ère de la mondialisation et de la fulgurante expansion des nouvelles technologies, les investisseurs sont invités à explorer le champ vierge de la RCA.

Je demeure persuadé que grâce aux technologies, en recourant aux applications de l’intelligence artificielles, nous serons en mesure d’améliorer nos performances dans plusieurs domaines. Avec les progrès aujourd’hui assurés, les technologies modernes nous permettraient de meilleures prestations dans les domaines de la santé avec les données géo référencées pouvant faciliter la distribution de médicaments ou une meilleure prise en charge des maladies, pandémies et autres urgences. De la même manière, les possibilités offertes par l’impression 3D nous permettrait de produire des prothèses sur mesure, sur place et à coûts réduits. De plus, les expériences observées ici et là indiquent combien les nouvelles technologies peuvent améliorer les rendements agricoles et la gestion de l’eau, ainsi que l’usage que l’on peut en faire utilement pour accroître la production des troupeaux ainsi que l’efficience dans la gestion des camps des personnes déplacées ou réfugiées"

Lire la suite

le Président Touadera a accepté l’invitation du Forum Mondial la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et Développement en abrégé (CNUCED)

27 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #Actualité

Le président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, a tenu un discours le 27 septembre 
à l'occasion de la 35ème réunion de la 36ème session ordinaire du Conseil des droits de l'Homme des Nations-unies à Genève.

10è ANNIVERSAIRE DU FORUM MONDIAL DE L'INVESTISSEMENT DE LA CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES POUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT: LE PRÉSIDENT TOUADERA EST ARRIVE A GENÈVE.

 

Pays post conflit, la RCA qui est dans sa phase de reconstruction est appelée à vendre ses potentialités afin d'attirer les investisseurs étrangers. C'est dans ce contexte que le Président Touadera a accepté l’invitation du Forum Mondial la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et Développement en abrégé (CNUCED) qui se tient à Genève du 22 au 26 octobre.

Le Président de la République son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA est arrivé ce matin dans la capitale de la Suisse en compagnie  de  MFirmin NGREBADA Ministre d’État Directeur de Cabinet à la Présidence.

Le Chef de l'Etat TOUADERA a été accueilli à sa descente d’avion par les autorités suisses, par l’ambassadeur de la RCA en Suisse  M Léopold SAMBA, par quelques  Ambassadeurs   et représentants des Pays africains établis en  Suisse ainsi que M Come HASSAN, Ministre Centrafricain du Commerce.

A l’aéroport de Genève, le Président TOUADERA s’est entretenu avec Tedros Adhanom Ghebrejesus, Directeur Général de l’OMS. 

La situation sanitaire de la sous-région d’Afrique Centrale et la lutte contre la propagation d’Ebola qui sévit actuellement au Congo Démocratique était au menu de cet entretien.

 Le Directeur Général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebrejesus se dit satisfait de la reprise en main de la situation sanitaire en RCA par le Ministère de la Santé publique . Il a par ailleurs affirmé que son institution allait d’avantage appuyer le Gouvernement Centrafricain dans cet élan.

Le Chef de l’État se rend  cet après-midi au siège de l’ONU SIDA pour une visite de travail avant de prendre part demain à la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement où il fera un discours pour inciter les investisseurs du monde entier à saisir les opportunités d’affaires qu’offre la République Centrafricaine.

 

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: 80 des plus beaux versets bibliques sur la foi

20 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #BIBLE, #POLITIQUE, #ENERGIE SOLAIRE

Que dit la Bible sur la Foi ? Est-il important d’avoir la foi dans notre vie ? En qui et en quoi devons-nous avoir foi ? D’où vient notre foi ? À quoi ressemble la vraie foi ? Qu’advient-il de ceux qui n’ont pas la foi ? Quelles sont les récompenses pour ceux qui ont la foi selon la Bible ?

 

Voici donc quelques-uns des plus beaux versets ou ensembles de versets des Saintes Écritures sur la foi organisés par thème pour vous :

 

QU'EST-CE QUE LA FOI?

 

1. « la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas » (Hébreux 11:1). Le incroyants disent « je ne crois que ce que je vois » alors que les chrétiens ont la foi au Dieu vivant et invisible, une certitude basée sur la vérité éprouvée de la Bible et la réalité de la transformation interne du chrétien par la présence de l’Esprit de Dieu.

 

LA FOI EST...

 

...Obligatoire

LIRE LA SUITE

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: VOS OBLIGATIONS EN FRANCE DANS CET ESPACE SOCIETAL

19 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #Cursus Réseaux Sociaux

Cursus Réseaux Sociaux
 
Twitter, Facebook, LinkedIn, mais aussi Instagram et Pinterest… Les réseaux sociaux ont transformé de façon radicale nos modes de vie : nos interactions avec les autres, mais aussi celles des marques avec les consommateurs. Avec ce cours, vous comprendrez leur fonctionnement et apprendrez à les utiliser à bon escient. Vous découvrirez également les nouveaux métiers apparus avec l’essor de ces réseaux, comme par exemple celui de community manager. A l’issue de cette formation, vous maîtriserez les stratégies de communication sur les réseaux sociaux.

Trouvez tous les sites et applications dédiés à l’emploi !

Parcourez les thèmes qui vous intéressent :

Trouvez tous les sites et applications dédiés à l’emploi !

OpenClassRooms

Leader européen de l’e-Éducation, OpenClassrooms est une plateforme de cours en ligne. La communauté OpenClassrooms compte aujourd’hui plus de 1 million de membres et ce sont près de 3 millions d’utilisateurs qui étudient chaque mois sur le catalogue de plus de 1000 cours en ligne, dont les principaux sont désormais sous forme de MOOC (Massive Open Online Courses). 

OpenClassrooms a su s’imposer en misant sur des cours certifiants et professionnalisants, d’une qualité pédagogique reconnue et éprouvée et accompagnés d’options inédites telles que les cours à la demande, la possibilité de choisir son propre rythme d’apprentissage, l'accompagnement personnalisé pour réaliser ses parcours de formation ou l’accès à des ressources complémentaires tels que des ebook en téléchargement.

OpenClassRoom offre un accès Premium Solo à tous les demandeurs d’emploi de France dans le cadre d’un partenariat avec Pôle emploi

Editeur : OpenClassRooms ©

Focus Compétences
 

Ce cours en ligne* « Focus compétences » est composé de 4 séquences :
1. Définir la notion de Compétences 
2. Acquérir une méthodologie pour identifier ses compétences
3. Valoriser ses compétences auprès d’un recruteur
4. Augmenter sa visibilité et sa crédibilité sur les réseaux sociaux
Chaque séquence est composée de vidéos, quiz, et de ressources complémentaires**. Vous pouvez suivre chaque séquence à votre rythme et selon vos besoins.

Bonjour,
 

https://www.emploi-store.fr/portail/services/cursusReseauxSociaux

https://www.emploi-store.fr/portail/services/rechercher/communauty$0020manager

https://www.emploi-store.fr/portail/services/openclassrooms

https://www.emploi-store.fr/portail/services/focusCompetences

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: MORALISATION DE LA VIE POLITIQUE

19 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #PATRIOTISME

 IL NOUS FAUT EN#RÉPUBLIQUE_CENTRAFRICAINE JUSTE UNE BONNE POLITIQUE NATIONALE QUI TOURNE AU TOUR D'UN BON PROJET DE SOCIÉTÉ DANS LAQUELLE LA PARTICIPATION DE LA POPULATION DOIT ÊTRE EFFECTIVE DANS LA GESTION DE LA CHOSE PUBLIQUE. 

CETTE POLITIQUE ET CE PROJET NE SERAIT RIEN D'AUTRE QUE LE#SENS_DU_PATRIOTISME...

Nous ne pourrions en aucun cas construire une forte République avec des grandes ambitions si les dignitaires du #Régime_politique en place n'ont point de sentiments pour cette #RÉPUBLIQUE...???

Nous assistons à des énormes détournements de fonds publics par certains#ministres_du_gouvernement, la mise en place d'un#système_mafia à la #Soviétique et à la manière#Samoraï qui permet à des enrichissement illicites dans le cadre d'obtention de contrats d'exploitation minières, forestières , la vente des édifices publics et aussi à mettre hors d'état de nuire toutes volontés manifestes qui se tiendra en face de leur #Pouvoir.... 

La #violation de la #CONSTITUTION dans le cadre du respect de la #procédure_législative concernant les contrats de #Exploitations_Minieres ainsi que le respect de la #séparation_du_pouvoir est cohérente....

#Patriotiquement ...

 

Lire la suite

CAMEROUN: L'analyse de Françoise TRAVERSO Juriste spécialisée en Droits de l’Homme

17 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #Présidente de l’Association Internationale des Droits de l’Homme

 A l’adresse des Membres de la Haute Instance juridictionnelle du Cameroun : Le Conseil Constitutionnel
 

L’on peut critiquer le Cameroun et ses dirigeants, pour une fois, il est à féliciter. 

Le pouvoir a accepté de retransmettre en direct, le contentieux post-électoral  de la présidentielle 2018.
C’est un risque que vous avez pris ; le risque d’être vu, d'être regardé  et jugé dans le monde entier. Vous ne pouvez donc plus revenir en arrière sans  vous déjuger. 
Les Camerounais ne sont plus des enfants, n’oubliez pas, nous vivons dans un monde globalisé dans lequel  l’information circule. 

Comme le peuple camerounais et pas seulement, j’ai  le privilège de suivre les débats du contentieux post-électoral en direct depuis le premier jour (16 Octobre 2018).
Ma surprise a été de constater que le Cameroun compte d’éminents Juristes, des ténors du barreau à l’instar de ceux  rencontrés dans certains pays « dits  développés ». Leur prestation mérite d’être diffusée dans des écoles  de formation d’Avocats.
Cette équipe d’Avocats honore le barreau camerounais, à vous tous, soyez-en fiers Maîtres. 

 
Sur le fond, au regard des faits allégués et des preuves présentées par le candidat Monsieur Maurice KAMTO, sur le fondement des textes juridiques tant nationaux qu'internationaux, il est permis d'émettre des doutes sur le bon déroulement de cette élection. 

Sans préjuger de la décision du Conseil Constitutionnel qui fera à n’en point douter jurisprudence,  il est à constater que les incidences électorales alléguées soulèvent de nombreux questionnements auxquels le Conseil devra y répondre. N'oublions pas qu'il est juge en premier et dernier ressort. Ses décisions sont insusceptibles de recours.

Madame, Messieurs les Membres du Conseil Constitutionnel, vous êtes juges du contentieux post-électoral, le Cameroun étant un Etat de droit, vous devez dire le droit. 
Le monde entier vous regarde et interprètera votre décision à l’aune des moyens de faits et de droit allégués.
 

Ceux d’entre vous qui êtes des  juristes de formation, je suis persuadée que vous avez choisi ce métier par amour de justice sociale et d'équité. 

 
Redonnez de l’espoir à cette jeunesse qui s’exile  en quête d’un mieux vivre sous d’autres cieux. Et pourtant, le Cameroun regorge de tant de richesses, faites la rêver.
 

Madame, Messieurs les Membres du Conseil Constitutionnel, pour paraphraser  un illustre fils d'Afrique et du Cameroun, « Mongo Béti », l’intérêt de la Nation doit primer sur l’intérêt familial et personnel.
 

En votre âme et conscience, votre intime conviction, vous devez dire le droit, tout le droit et rien que le droit.
 

« Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminés, n’a point de constitution ».
 

Françoise TRAVERSO
Juriste spécialisée en Droits de l’Homme
Présidente de l’Association Internationale des Droits de l’Homme (A.I.D.H - ONG ayant Statut Consultatif auprès de l’ONU)
Prix de la Paix Barthélémy BOGANDA

A voir aussi : 

https://www.facebook.com/CRTVweb/videos/1006397219547757/

 https://www.youtube.com/watch?v=TV3Z8_cPGXI

https://www.youtube.com/watch?v=hKKhMswWL2g

https://www.youtube.com/watch?v=z9ogOzI8Ixc

https://www.lebledparle.com/actu/politique/1105213-quand-le-conseil-constitutionnel-camerounais-viole-la-loi-l-urgence-d-une-lecon-de-droit-processuel

Lire la suite

Salariés Centrafricains de France: J’approche de la retraite. Que se passe-t-il pour mes allocations chômage ?

17 Octobre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #départ à la retraite

 Mes droits en fonction de mon parcours

Vous êtes inscrit à Pôle emploi et percevez des allocations chômage. En principe, leur versement cessera quand vous aurez droit à votre pension de retraite. Que se passe-t-il si vous n’avez pas droit à une retraite à taux plein à la fin de vos allocations chômage ?

 

A partir de l’âge légal de départ à la retraite, si vous n’avez pas le nombre de trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein

Vos allocations chômage vous sont versées jusqu’à la fin de vos droits.

Si vous bénéficiez d’une retraite anticipée après une carrière longue ou en tant que travailleur handicapé par exemple, vous ne pouvez pas bénéficier des allocations chômage.

Vous pouvez bénéficier du maintien de vos allocations chômage jusqu’à l’âge de la retraite à taux plein

En attendant votre départ en retraite à taux plein, à partir de 62 ans, vous pouvez continuer à percevoir vos allocations chômage si vous remplissez certaines conditions :

  • vous êtes âgé d’au moins 62 ans ;
  • ou vous êtes âgé d’au moins 61 ans et 2 mois si vous êtes né en 1953 ou d’au moins 61 ans et 7 mois si vous êtes né en 1954
  • vous êtes indemnisé depuis au moins un an ;
  • vous justifiez de 12 ans d’affiliation à l’Assurance chômage - autrement dit 12 ans de travail salarié ayant donné lieu au versement des cotisations sociales - dont une année continue ou 2 années discontinues durant les 5 dernières années de travail ;
  • et d’au moins 100 trimestres validés par l’assurance vieillesse.

Alors, vos allocations vous seront versées jusqu’à ce que vous ayez acquis le nombre de trimestres nécessaires pour une retraite à taux plein.

Démarches

Deux mois avant la fin de vos allocations chômage, Pôle emploi vous adressera un questionnaire pour vérifier si vous remplissez ces conditions. Une fois ces informations transmises à Pôle emploi, vous serez informé de sa décision de maintenir ou non vos allocations.

CLIQUER ICI POUR LA SUITE

Lire la suite
1 2 3 > >>