Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Dabealvi.La Sentinelle en mode veille - CentrAfrique

Articles avec #dabealvi tag

CENTRAFRIQUE LE DOUTE ET LE DESESPOIR IMPOSENT-ILS LA DÉMISSION DU PREMIER MINISTRE?

12 Juin 2017 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #Opinions, #dabealvi, #Actualité, #politique, #ENERGIE SOLAIRE

J'ai lu dans les posts de la  diaspora, le déséquilibre qui affecte le gouvernement du Premier Ministre...

Qu'il propose sa démission tout simplement, le peuple a besoin d'un leader dynamique 

« Le fait d’être un acteur qui n’a pas d’intérêts politiques ou économiques, mais seulement humanitaires, 
me donne une plus grande force pour avoir un impact plus opérationnel » ~ râ
CENTRAFRIQUE ***  PEOPLE'S TASK FORCES *** DES ENERGIES RENOUVELABLES
VOUS NE MANIFESTEZ PAS VOS RÉELS BESOINS CHERS COMPATRIOTES. 
NOTRE CENTRE D’INTÉRÊT NATIONAL POUR LA PAIX -C.I.N.P.P

*****  MR DOLOGUELE   -BATIR ENSEMBLE UNE NOUVELLE CENTRAFRIQUE 

https://fr.slideshare.net/dabealvi/projet-politique-de-urca-et-dologuele-2016

 

***** MRH -ENSEMBLE POUR LE CHANGEMENT

https://fr.slideshare.net/MarieReineHASSEN/biographie-de-mariereine-hassen-candidate-aux-lections-prsidentielles-2016

 

 

 

 

 

 

 

 

My store : https://my.worldgn.com/store/iworlddabealvi

Join menow : https://my.worldgn.com/join/iworlddabealvi

Lire la suite

La RCA n'est pas pauvre parce qu'elle est enclavée

25 Décembre 2016 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #centrafrique, #dabealvi, #politique, #Actualité, #ENERGIE SOLAIRE, #2017

 

Est-il juste de dire qu'un pays enclavé comme la République Centrafricaine (RCA) est pauvre parce qu'il est enclavé ? Les partisans de l'approche géographique du développement économique continuent d'affirmer, de prétendre, de soutenir, d'affirmer, de réclamer et voir professer que la RCA est pauvre parce qu'elle est enclavée.

Cette conception ne semble pas du tout vraie. Elle est discutable. Avec quelques réflexions et exemples qui suivent, elle doit être exclue pour de bon.

 La RCA est une nation enclavée et bordée par le Cameroun, le Tchad, le Soudan, la République démocratique du Congo et la République du Congo. Géographiquement, elle n'a pas d'ouverture directe à la mer. Les adeptes de l'approche géographique du développement économique persistent et signent que la RCA située au coeur du continent Africain, est pauvre parce qu'elle est confrontée à de graves problèmes dérivés, directement ou indirectement, de la géographie physique. Sans s'en rendre compte, ils continuent de poursuivre ce que disaient Sachs (GP73) et al (2001) : <>. Selon Sachs, les pays enclavés comme la RCA sont, le plus souvent, pauvres en raison des inconvénients liés aux coûts élevés de transport et de communication. Mais, est-il exact de dire qu'un pays enclavé comme la RCA est pauvre parce qu'il est enclavé ? Il existe sur la planète Terre, des pays riches enclavés sans littoral et situés en Europe tels que la Suisse, l'Autriche et le Luxembourg, etc.

La RCA n'est pas pauvre parce qu'elle est enclavée. Elle est pauvre du point de vue économique, parce qu'elle n'est pas dans un premier temps, un marché capitaliste, hautement, concurrentiel et que ses coûts de transport pour faciliter les activités économiques sont élevés. Cette conception vérifiée fait référence à Dunn (2007), qui met l'accent sur le marché capitaliste concurrentiel. En outre, ce pays situé au cœur du continent africain exporte, le plus souvent, des produits primaires comme le bois qui nécessitent de grandes capacités de transport pour être déplacés du pays. Il est à noter que les coûts de transport pour exporter ses produits sont élevés par rapport à la valeur même du produit d'exportation.  Par conséquent, les coûts de transport élevés ne découlent pas tellement de son emplacement physique, mais, des difficultés causées par le type de marchandises produites et exportées. La mauvaise qualité de l'infrastructure de transport et l'absence de moyens de transport avancés contribuent à l'augmentation de la dépense à engager pour le transport des marchandises. L'accès du pays aux voies navigables dépend de l'approbation des autres Etats-nations, par exemple, en franchissant la frontière camerounaise. Puis, les coûts administratifs spéciaux, tels que la réglementation douanière, font augmenter, indépendamment, les coûts de transport de la proximité des rivières navigables ou de la côte. Il y a des pénuries fréquentes d'essence, de carburant diesel et de carburant pour avions parce que les carburants doivent être acheminés par camion à partir du Cameroun ou via la rivière Oubangui avec tous les ennuis qu'il faut subir. Des mesures rigoureuses et appropriées doivent être prises, appliquées et suivies pour arrêter ces ennuis.

L' investissement dans l'infrastructure pour booster l'économie et améliorer la qualité de vie en RCA est nécessaire. Cela est simple comme A, B et C.

A- L'investissement dans l'infrastructure permet de créer l'emploi. 

B- L'investissement dans l'infrastructure génère une demande effective ( une demande qui paie) car avec leurs salaires, les employés effectuent des dépenses, ou encore en termes simples, achètent des biens et services pour leur consommation. 

C- L'investissement dans l'infrastructure permet à l'économie de bien fonctionner car les fonds placés rentrent, de nouveau, dans le circuit économique. 

Même si l'état actuel de la RCA n'est pas bon, ses perspectives à long terme sont plus brillantes. Si ses dirigeants sont disposés à réformer ce qui ne marche pas, la RCA devrait pouvoir rattraper les pays riches. De part les réalités qu'on vit, force est de constater que ce pays bénéficie d'un riche stock de ressources naturelles au-delà du diamant et de l'or, y compris les terres arables. Pour encourager une croissance durable, la RCA doit renforcer l'état de droit, lutter contre la corruption et s'intégrer dans l'économie mondiale. D'autres pays ont adopté de telles réformes. Il n'y a aucune raison pour que la RCA ne les rejoigne pas.
De nos jours, nous avons la technologie pour surmonter la pauvreté. Si la RCA n'a pas la technologie nécessaire pour modifier les effets négatifs de la géographie, la communauté internationale peut l'aider à surmonter la géographie physique. Je peux citer l'exemple d'Israël que la communauté internationale est venue aider à surmonter la géographie physique. Même si la RCA n'est pas Israël, Il y a, toujours, un trade-off, qui pourrait s'opérer lors de l'appui de la communauté internationale. 

Sedar Fred Pougaza
Economiste, enseignant et chercheur aux Etats-Unis

 

*** LES IDÉES DE LA FEDERALITUDE FONT LEUR CHEMIN... 
Des intellectuels font des articles en s'inspirant de nos idées
http://dabealvi.over-blog.com/2016/01/centrafrique-la-federalitude-peut-etre-une-option-interessante.html


 

 

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: si la Cop22 a accouché d'une souris, elle a surtout servi à embrouiller nos esprits en matière d'écologie.

21 Novembre 2016 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #ENERGIE SOLAIRE, #POLITIQUE, #dabealvi, #centrafrique, #bangui, #Actualité

 Il y a eu la proclamation de Marrakech, lue le 17 novembre au soir par l’ambassadeur pour la négociation multilatérale de la COP22, Aziz Mekouar, appelant la communauté internationale à un « engagement politique maximal » contre le réchauffement climatique, une « priorité urgente ». Il y a eu les déclarations de Ségolène Royal : « Cette COP a été beaucoup plus qu’une COP de l’action. C’est la COP de la confiance, de la détermination et de l’irréversibilité. » Il y a eu la réaffirmation de la promesse faite en 2009 à Copenhague de trouver 100 milliards de dollars par an pour les pays en développement. Il y a eu François Hollande qui a souhaité un engagement fort en faveur de l’Afrique. Et, au final, il n’y a pas eu grand-chose sinon une conférence internationale qui n’a fait que reprendre les grandes résolutions des sommets précédents.

L’une des avancées les plus notables et les plus relayées par les médias de la COP22 concerne la mise en application plus tôt que prévu des engagements pris par les Etats lors de la COP21 de Paris. Les règles qui permettront la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat devront être prêtes en 2018, non en 2020. Autre bonne nouvelle : la dynamique est toujours à l’œuvre pour enrayer le réchauffement climatique, aucun Etat n’a cherché à bloquer le processus. Le négociateur en chef de Washington pour le climat, Jonathan Pershing, fait remarquer « le développement des émissions obligataires vertes », et note que « la finance commence à basculer vers les investissements durables », y voyant une « business opportunity ». Le chercheur à l’Iddri Thomas Spencer insiste même: « obtenir cette date de 2018 était un des enjeux majeurs de la COP22. […] Boucler le paquet technique à cette date permettra d’ouvrir une nouvelle phase de discussions plus politiques jusqu’en 2020. »

L’homme « hyperconnecté » en Afrique pour parler écologie.

Les énarques, les experts, les technocrates et les professionnels de la communication se réjouiront probablement de ces propos lénifiants qui donneront lieu à quelques débats d’initiés. Aux journalistes de trouver les mots adéquats pour vulgariser ce jargon. Le véritable enjeu de la COP22 aurait dû être de parvenir à faire saisir au commun des mortels ce qu’il se passe vraiment, ce à quoi il doit s’attendre et ce qu’il peut en espérer. Mais, même spécialiste, il est à craindre que tout journaliste qui s’attache à expliquer quoi que ce soit à qui que ce soit à ce propos, perde son quidam en moins de deux minutes.

De loin, la COP22 ressemble à un immense brouhaha d’où émergent de belles déclarations. De près, c’est sans doute plus spectaculaire, mais au-delà ? Certes, les grosses firmes et les Etats sont responsables, au premier chef, de la pollution, laquelle accélère le réchauffement climatique. C’est donc à eux que revient le devoir de faire des efforts. Mais alors pourquoi tel vacarme ? Pourquoi tel spectacle ? Il est regrettable que l’homme de la rue soit mis de côté par ces discours presqu’incompréhensibles, qu’il se sente impuissant à agir ; il est regrettable que la responsabilité individuelle n’ait pas été évoquée, voire convoquée. Cela nous concerne tous ! Dès les années 1930, Jacques Ellul et Bernard Charbonneau écrivaient: « Actuellement, toute révolution doit être immédiate, c’est-à-dire qu’elle doit commencer à l’intérieur de chaque individu par une transformation de la façon de juger (ou pour beaucoup par une éducation de leur jugement) et par une transformation de leur façon d’agir. »

« Bêtes sauvages et oiseaux, reptiles et animaux marins de tout genre sont domptés et ont été domptés par l’homme. La langue, au contraire, personne ne peut la dompter, c’est un fléau sans repos. Elle est pleine d’un venin mortel », disait Saint Jacques (Jacques 3:7). Ces sommets internationaux sont contaminés par la langue de la communication qui est langue de bois. Et c’est comme si nous avions tous oublié que le bruit est un des premiers facteurs de pollution. Que le bruit continu de tous nos appareils connectés qui transmettent des messages sans interruption est nuisible. Que chacun doit commencer par dompter ses instincts et ses appétits. Qu’il y a quelque chose de cocasse à promener l’homme « hyperconnecté » sur le continent africain pour lui parler d’écologie. Qu’il y a quelque chose de dérisoire à parler constamment de l’avenir de la terre et des océans mais à ne jamais regarder la nature que derrière un écran. Nous avons perdu le sens du silence comme celui de la nature. Si nous ne commençons par les retrouver, nos appels à la vertu n’y feront rien. Le respect de la terre commence par le silence. Pouvons-nous encore espérer entendre un Barrès nous dire « Un beau silence se réinstalle sur la colline. » ?

« Il faut bien comprendre que l’#énergie est le premier des #droits, car c’est l’accès aux autres droits élémentaires » PRIORITÉ ABSOLUE
https://www.facebook.com/EnergiespourlAfrique/videos/551622335032708/

JOIN NOW : 

votre photo de profil

http://iworlddabealvi.worldgn.com

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: RENCONTRE AVEC LE PRÉSIDENT A PARIS

7 Octobre 2016 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #unite, #dignite, #travail, #dabealvi, #centrafrique, #bangui, #politique centrafricaine

CENTRAFRIQUE: RENCONTRE AVEC LE PRÉSIDENT A PARIS

https://www.facebook.com/100010778326557/videos/309529659416309/

<<IL A DIT >> Kpla Kongo

J’étais à cette rencontre où j’ai croisé du beau monde. Le sémillant Sébiro virevoltant parmi les participants. Il y avait notre ami le grand Paul Cyriaque Sémaporo, avec un joli petit bout de fille dans les bras qui vous transmettait en direct des extraits de la rencontre, Axime Césaire Oronindji qui a fait une bonne intervention, LFK assis quelques rangées devant moi, qui a proposé sa liste de premiers ministrables – que je prenais pour une plaisanterie — au chef de l’état qui l’a joyeusement renvoyé dans les cordes. Il y avait André Régnier piaffant d’impatience parce ce qu’on tardait à lui passer le micro. Il a fini par poser la question importante des énergies renouvelables qui lui tient à cœur.…..et quelques autres.
La soirée a commencé par l’hymne national chantée sur un genre lyrique, puis le speech d’une compatriote censée s’exprimer au nom de la diaspora. Mais en fait elle représentait le comité de soutien à Touadéra. Elle a, comme on devait s’y attendre, passé la pommade et la brosse à reluire au Président, décochant au passage des coups de pied de l’âne bien sentis à l’outrecuidant Dologuélé sans le nommer. Ce dernier en prendra pour son grade lors de cette rencontre. Il fallait l’accuser de vouloir torpiller les espoirs que tout ce beau monde nourrissait sur Bruxelles. Les troupes Touadériennes manifestement en nombre dans la salle l’on repris de volée ce soir-là, applaudissant à tout rompre comme des chauffeurs de salle au moindre bon mot du Président…. Ambiance !
Il s’agit d’une rencontre à l’image de notre pays où l’on retrouve les mêmes limites, faiblesses et insuffisances de part et d’autre, tant sur la forme que sur le fond.
Cette rencontre a été décevante parce que, outre le temps imparti, la plupart des intervenants exposaient leur cas et préoccupations personnels, après avoir décliné titres, qualifications, spécialités…(au cas où,..On ne sait jamais), rappelant au président leurs amitiés et accointances d’antan.
Je ne reviens pas sur le détail des questions déjà résumé par Axime Césaire et bien d’autres.
Le Président, hésitant au départ s’est révélé pugnace et combatif dans ses réponses. On ne peut douter de sa sincérité quand il parle de sa détermination, de sa volonté à ramener la paix, de la difficulté de sa tâche que personne ne conteste. Et pour cela, il attend de tous un soutien, une collaboration et des critiques constructives.
Le problème est que le Président est profondément convaincu de la justesse de ses choix, de ses décisions et de la qualité de ses collaborateurs, même les plus folkloriques. De sorte que le soutien et les critiques qu’il attend de nous ne peuvent s’analyser que par une adhésion sans réserve à ces choix là. Toute proposition contraire est à considérer comme une volonté de contrarier son action.
Sa réaction contre la sortie de Dologuélé et des blogueurs du net en est la preuve. D’après lui, il n’y aurait que le désarmement volontaire, suivi de la réconciliation et du pardon qui doivent être retenus. Tout le monde le souhaite. Mais rien n’est vraiment assuré dans ce schéma face aux réalités du terrain qui s’imposent à nous chaque jour. Si le désarment ne réussi pas, on va faire comment. Se poser cette simple question n’est que du bon sens.
Le Président n’y apporte aucune réponse, reprochant maladroitement à Dologuélé sa gestion passée, oubliant qu’il a lui même géré ce passé avec les mêmes résultats que ce dernier.
Il faut savoir que nous nous engageons dans ce processus, le DDRR qui n’a jamais marché sans aucune solution de rechange en cas d’échec. Que nous croyons que les bailleurs vont continuer à nous soutenir.
Il y a des inquiétudes légitimes dans beaucoup de critiques qui lui sont adressées et que son équipe de communication – médiocre et incompétente il faut le savoir – et lui même refusent de prendre en considération. Il faut se mettre d’accord sur la notion de critique constructive.

L’actualité des énergies renouvelables en Afrique

http://www.energies-renouvelables-afrique.com/

Notre rubrique spéciale CENTRAFRIQUE COP22

https://dabealvi.wordpress.com/2016/09/15/lactualite-des-energies-renouvelables-en-afrique/

Lire la suite

LE FATALISME CENTRAFRICAIN

6 Octobre 2016 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #centrafrique, #Actualité, #boganda barthelemy, #dabealvi, #developpement durable

LE FATALISME CENTRAFRICAIN

Eloignons de nous cette idée que rien ne peut changer

LES ENERGIES RENOUVELABLES SONT UNE SOLUTION...

FATALISME n. m.

Doctrine philosophique qui attribue tout au destin, considère que tous les événements sont fixés à l'avance par une cause surnaturelle et doivent fatalement s'accomplir. Conséquemment, le fatalisme nie le libre arbitre, c'est-à-dire la doctrine philosophique qui présente l'individu libre de ses gestes et de ses actes et, en conséquence, responsable de ceux-ci ; mais il combat également le déterminisme qui conditionne une chose à une autre et prétend que toutes les actions de l'individu sont les résultantes d'effets et de causes qui s'enchaînent les unes aux autres.

A notre avis, et s'il est vrai que les problèmes philosophiques exercent une influence sur la vie sociale des hommes, nous pensons que le fatalisme est une doctrine de paresse, d'impuissance et de mort, surtout en ce qui concerne le fatalisme vulgaire des musulmans. Pour ce qui est du fatalisme panthéiste de Spinoza, nous croyons qu'il a ouvert de larges horizons au déterminisme.

Si nous disons que le fatalisme est une doctrine de mort, c'est, qu'en effet, si la vie de l'homme est définitivement réglée, si rien ne peut changer le cours tracé de son existence, toute lutte est alors inutile et l'individu n'a plus qu'à attendre les événements puisqu'il ne peut rien contre ceux-ci.

« Dans les âges primitifs, quand un héros était dévoré par un cancer, on le croyait mangé par un Dieu ; on offrait au Dieu de la viande fraîche, on supposait qu'il l'aimerait mieux que la chair du malade et qu'il lâcherait celui-ci » (Renan, Dialogues philosophiques). Une semblable illusion ne peut être permise au fataliste. Dans le même cas, il n'a qu'à se laisser mourir et il n'a même pas la ressource de la prière pour espérer apitoyer son Dieu sur son sort misérable, puisque c'est ce dieu qui, irrévocablement, à tracé ce sort ; en cette circonstance, tout ce que le fataliste peut espérer, c'est la félicité dans un monde meilleur.

Une telle conception philosophique si contraire aux lois scientifiques annihile inévitablement toute volonté et toute énergie et ne peut être admise par les anarchistes qui considèrent la vie comme une lutte continuelle.

Pas plus que le fatalisme, nous ne pouvons admettre le libre arbitre. Nous savons que l'homme n'est pas libre, qu'il est le produit de circonstances, d'événements, d'effets et de causes, de l'ambiance et de l'hérédité. « Etre véritablement libre, écrit Voltaire, c'est pouvoir. Quand je peux faire ce que je veux, voilà ma liberté ; mais je veux nécessairement ce que je veux ; autrement je voudrais sans raison, sans cause, ce qui est impossible. Ma liberté consiste à marcher quand je veux marcher et que je n'ai point la goutte » (Voltaire, le philosophe ignorant).

Mais, diront les adversaires du déterminisme, votre déterminisme se rapproche sensiblement du fatalisme vulgaire. Qu'importe que les causes soient multiples, ou que la cause soit unique, si le résultat est le même et que l'individu déterminé par des causes extérieures à lui-même ne peut rien changer à sa destinée? Argument simpliste, raisonnement à l'absurde.

Dans ses dialogues philosophiques, Ernest Renan fait ainsi parler un de ses sujets : « Hors de notre planète, l'action de l'homme peut être considérée comme nulle, puisque notre planète n'agit guère dans l'ensemble de l'univers que par la gravitation ; or, l'homme n'a pas changé et ne saurait changer la gravitation de sa planète. Cependant, la moindre action moléculaire retentissant dans le tout, et l'homme étant cause au moins occasionnelle d'une foule d'actions moléculaires, on peut dire que l'homme agit dans le tout d'une quantité qui équivaut à la petite différentielle qu'il y a entre ce qu'est le monde avec la terre habitée et ce que serait le monde avec la terre inhabitée. On peut même dire que l'animal agit lui-même dans l'univers à la façon d'une cause ; car une planète peuplée seulement d'animaux verrait se produire à sa surface des phénomènes naissant de la spontanéité de l'animal et différents des purs phénomènes mécaniques, où ne se décèle aucun choix ». Et, en effet, si nous abandonnons le terrain purement philosophique et abordons le terrain social, nous disons : bien que déterminé, l’individu apporte dans l'ordre des choses une part de lui-même, une part qui lui est propre, une part qui lui est individuelle. Et cette part particulière, associée à celle de ses semblables peut changer la face des choses, le cours des événements.

Lorsque nous disons que la Révolution est inévitable, qu'elle sera violente, ce n'est pas parce que fatalement elle doit être violente. S'il plait aux hommes qui détiennent la richesse sociale d'abandonner leurs privilèges et de participer à l'organisation d'une société plus humaine, la violence ne s'exercera pas ; ce n'est pas parce que nous croyons au fatalisme que nous disons que la Révolution sera violente, mais justement parce que cette violence sera déterminée par le refus des classes oppressives d'accéder aux désirs du populaire. Le capital a le pouvoir - parce que lui aussi est déterminé et détermine -­ de changer le cours des événements, de même que le peuple a possibilité de transformer du tout au tout l'ordre social actuel. Cette possibilité n'est pas seulement consécutive aux causes qui déterminent le peuple, mais aussi aux effets dont le peuple est la cause.

Il y a un fossé entre le fatalisme et le déterminisme, et nous pouvons dire que le déterminisme est l'antidote du fatalisme.

Au mot déterminisme, on trouvera une explication plus étendue de ce que nous entendons par déterminisme, mais pour nous, il n'exclut pas la responsabilité.

Il est simpliste de prétendre que l'homme étant déterminé, il est entièrement irresponsable. S'il en était ainsi, je ne serais pas déterministe. Chaque individu a une part de responsabilité. Le juge qui condamne, le bourreau qui exécute sont peut-être le produit de la société, ils sont les effets d'une foule de causes, c'est entendu ; mais ils apportent aussi un peu d'eux-mêmes dans chacun de leurs actes et en conséquence, leur responsabilité, si elle n'est pas absolue, est tout au moins partielle. Et puis, la lutte sociale ne permet pas de s'arrêter à de telles subtilités. Sur le terrain philosophique, il est permis de se livrer à une gymnastique intellectuelle pour rechercher la part de responsabilité de chacun ; sur le terrain social, il faut batailler pour vivre et arracher à ceux qui nous oppriment la part de bonheur à laquelle nous avons droit.

Eloignons de nous cette idée que rien ne peut changer, que tout ce qui arrive est fatal, que tel événement ne pouvait pas ne pas se produire, que les fléaux sont inévitables, et pensons avec Louis Blanc que « jusqu'à présent » la civilisation a fait fausse route ; et dire qu'il n'en saurait être autrement, c’est perdre le droit de parler d'équité, de morale, de progrès.


- J. CHAZOFF

https://www.facebook.com/groups/jedeveloppemonpaysCentrafrique/

Lire la suite

TRAINING POPULAIRE POUR L'UTILISATION DES PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE ... GAGE DE PAIX .

26 Septembre 2016 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #andre regnier, #bangui, #centrafrique, #dabealvi, #energie solaire

TRAINING POPULAIRE POUR L'UTILISATION DES PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE ... GAGE DE PAIX .

http://dabealvi.coinspace.biz/Landing-Page/
Tout commence par un rêve.

TRAINING POPULAIRE POUR L'UTILISATION DES PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE ... GAGE DE PAIX ET DE DÉVELOPPEMENT .

PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE ... GAGE DE LIBERTÉ FINANCIÈRE .https://www.facebook.com/groups/election2020/


LA FÉDÉRALITUDE EN CENTRAFRIQUE ..C'EST LA SOLUTION !
https://federalitude.wordpress.com/2015/06/14/federalisme-et-federalitude-quelle-nuance/


Le fédéralisme est un mode d’organisation de l’Etat très mal connu en Afrique, surtout en Afrique francophone).http://www.federalistesmondiaux.ch/pages/media/collaboration-internationale/l-interet-du-federalisme-en-afrique/

BEESBUZZ

Nous allons vous expliquer comment vous inscrire sur BeesBuzz
http://youtu.be/8qmuS3LJRjI
Si vous voulez nous rejoindre, cliquez sur le lien ci dessous!
http://www.beesbuzz.com/invite/user_579/

A.I.D.H (Association Internationale des Droits de l'Homme
Françoise GUENA TRAVERSO
Juriste spécialisée en Droits de l'Homme
Présidente Fondatrice de l' A.I.D.H.
http://www.beesbuzz.com/group/aidh-besoin-d-un-conseil-team-rca/


WAY TO CENTRAL AFRICA

Ce groupe s'adresse à celles et ceux qui veulent vivre leur santé au naturel et nous diffuserons des informations UNIQUEMENT en ce sens !
http://www.beesbuzz.com/group/teamasearca-way-well-and-you/


WAY TO RCA ( well and you) Vous aussi agissez pour la santé, la démocratie et la paix en Centrafrique!
INVITEZ vos connaissances à découvrir des informations sur ces merveilleuses plantes et comment les consommer pour plus d’efficacité.
Chaque jour nous sommes agressés de tous côtés et la nature nous offre la protection idéale !
Bienvenue sur la page personnelle de
DABEALVI
https://my.wellandyou.eu/fr/440501

Lire la suite

M. Onanga Anyanga petit poucet de la minusca, votre vue est bien basse prenez de la hauteur, Vous n'avez pas le profil ni l'autorité de l'emploi

22 Septembre 2016 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #section, #securite, #minusca, #centrafique, #situation, #dabealvi, #onanga anyanga

M. Onanga Anyanga petit poucet de la minusca, votre vue est bien basse prenez de la hauteur, Vous n'avez pas le profil ni l'autorité de l'emploi

"Il nous revient trop très cher pour une mission impossible ....

Reconnaissez votre échec M. Onanga Anyanga et déguerpissez en vitesse avant que la foudre de mes ancêtres ne s'abatte sur vous"~Râ
https://centralafricanrepublicnews.wordpress.com/2016/10/06/centrafrique-revelation-pourquoi-m-onanga-anyanga-et-sa-bande-ont-ils-protege-lassassin-du-commandant-mombeka/

Depuis le début du conflit en Cote d’ivoire, Ou comment l’ONU favorise l’impunité et l’épuration ethnique en les cachant sous le tapis. Cette source évalue à 230 tués l’attaque du camps de déplacés de l’ONU de Nahibly par les milices ethniques FRCI et dozos le 20 juillet 2012. ~AbidjanTv

LA SECTION SÉCURITÉ DE LA MINUSCA, EN FAISANT ALLUSION AUX ÉVÉNEMENTS DE SEPTEMBRE 2014 ET 2015, ESTIME QUE LA SITUATION SÉCURITAIRE ACTUELLE EN CENTRAFRIQUE PEUT SE DÉTÉRIORER À TOUT MOMENT, «COMME OBSERVÉ DE PAR LE PASSÉ, LA SITUATION SÉCURITAIRE EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE PEUT SE DÉTÉRIORER À N’IMPORTE QUEL MOMENT SI ON SE RÉFÈRE AUX ÉVÉNEMENTS ANTÉRIEURS QUI SE SONT PRODUITS EN SEPTEMBRE 2014 ET 2015 » LIT-ON DANS LE DOCUMENT ENVOYÉ AU PERSONNEL DE LA MISSION.

Il est recommandé aux membres de la Minusca d’être plus vigilants en dehors des installations des Nations-Unies et d’avoir en permanence les moyens de communication, d’avoir sur soi les documents de voyage et de faire des réserves nécessaires pour le survie « s’assurer que vous disposez de provisions suffisantes en cas de restrictions de mouvements. Ceci peut se résumer en terme d’eau, repas froid, d’argent, de produits pharmaceutiques » précise le document de la Minusca.

PENSEZ VOUS A LA SITUATION DU PEUPLE CENTRAFRICAIN ?

Vous ne méritez pas le GROS salaire de votre mission chez nous cher MINUSCA & co !

http://centrafiqueactu.com/2016/09/22/centrafrique-la-minusca-recommande-des-mesures-a-son-personnel-par-rapport-a-une-possible-deterioration-securitaire/

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: La semaine du désarmement

21 Septembre 2016 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #desarmement, #minusca, #demobilisation, #reinsertion, #rapatriement, #dabealvi

CENTRAFRIQUE: La semaine du désarmement

La semaine du désarmement (qui a lieu chaque année lors d'une semaine qui comprend la journée du 24 octobre - Journée des Nations Unies) a été instaurée en 1978 pour parler du danger de la course aux armements. À ce moment, les États-Unis et l’URSS entretenaient une rivalité pour devenir la plus grande puissance d'influence mondiale, dans le cadre de ce que l'on a appelé la "Guerre froide".

Aujourd’hui, les Nations Unies continuent d’appeler au désarmement, car c’est uniquement par cette voie que l’on peut arriver à la paix et à une sécurité durable pour les humains. En effet, la Semaine du désarmement tente d’éduquer les populations en démontrant que la sécurité s’obtient d’abord par le désarmement, plutôt que par la contre-attaque ou l'accès à des armes pour se "protéger".

Pour l’ONU, le désarmement doit aussi s’accompagner de la démobilisation des soldats et de la réintégration de ceux-ci dans la société et dans un milieu de vie non violent, digne et décent.

En 2013, les dépenses militaires mondiales s'élevaient à 1750 milliards de dollars. Quand on sait que des millions de personnes ne mangent pas à leur faim, n'ont pas accès à de l'eau potable et décèdent de maladies anodines faute de soins de santé accessibles et de qualité, cette situation a de quoi choquer.

Des mesures pour contrôler et réduire l’armement sur la planète sont toutefois prises sur la scène internationale depuis plusieurs décennies. Malgré tout, il reste encore beaucoup à faire : les États sont les principaux acteurs du désarmement, mais il y a aussi de nombreux groupes ou partis politiques ayant leur propre groupe armé qui doivent aussi se joindre à l’appel international du désarmement et unir leur efforts pour contribuer à bâtir un monde de paix et de justice.

Actions proposées

- Faites une simulation de l’ONU dans la classe. Donnez-vous le défi de rédiger une déclaration sur le thème du désarmement.

PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS OUI!

Lire la suite

Le tourisme en Centrafrique: Vous devez les inviter à vous rendre visite !

21 Septembre 2016 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #tourisme, #centrafrique, #bangui, #dabealvi, #kouango

 Le  tourisme en Centrafrique: Vous devez les inviter à vous rendre visite !

Sécurité assurée par les milices privées du territoire (reconversion des soldats rebelles dans l'encadrement des groupes des agences de voyages) .... cohésion sociale oblige....
http://www.lanouvellecentrafrique.info/user/dabealvi/

MARKET-PLACE
I'm now Positioned and can access my back office on this link:


http://dabealvi.coinspace.biz


ONE WORLD ONE CURRENCY

http://www.coinspace.eu/

WE ARE COINSPACE

Lire la suite

WAY TO RCA ( well and you) INVITEZ vos connaissances à découvrir

15 Septembre 2016 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #welleandyou, #santé, #dabealvi, #jeunesse, #centrafrique

WAY TO RCA ( well and you) INVITEZ vos connaissances à découvrir

https://www.facebook.com/groups/way.to.rca/

WAY TO RCA ( well and you) Vous aussi agissez pour la santé, la démocratie et la paix en Centrafrique!

INVITEZ vos connaissances à découvrir des informations sur ces merveilleuses plantes et comment les consommer pour plus d’efficacité.
Chaque jour nous sommes agressés de tous côtés et la nature nous offre la protection idéale !

Bienvenue sur la page personnelle de
DABEALVI
https://my.wellandyou.eu/fr/440501
CENTRAFRICAINS-BEAFRICAINES
Votre ami André REGNIER
https://www.referralkey.com/dabealvi

VIDEO c'est l'enregistrement d'une présentation comme celle d'aujourd'hui
http://youtu.be/KR29osg2fxM

Bonjour chers PARTENAIRES !


Les présentations démarrent à 20h30 et sont accessibles aux clients et aux distributeurs

Les partages démarrent à 20h30 et sont réservés aux distributeurs


Explication de l'action du Concept ActionBio3 de Well And You par André COLINMAIRE - durée 1h30

Explications du détail des produits de Well And You par André COLINMAIRE - durée 1h30

Présentation Affaire par André COLINMAIRE - durée 1h30
Explications des propriétés des curcuminoïdes par André COLINMAIRE - durée 1h30

Partage sur le thème de "Bien démarrer l'activité" par Marie-Odile COLINMAIRE - durée 1h30

Lundi : Présentation Concept ActionBio3 de Well And You par Marie-Odile COLINMAIRE - durée 1h

Mardi : Partage sur le thème "Le client : information et conclusion" par Marie-Odile COLINMAIRE - durée 1h30

Partage sur le thème "Les actions à poser en fin de mois" par Marie-Odile COLINMAIRE - durée 1h30

Présentation Concept ActionBio3 de Well And You par André COLINMAIRE - durée 1h30


Le lien pour assister aux conférences sur internet:

http://login.meetcheap.com/conference,98277984

Merci de vous identifier clairement lors de votre connection :

Pour les distributeurs, votre identifiant est votre prénom ,suivi de votre nom et du n° de votre département.
ex : Albert DUPONT 62
Il n'y a pas de mot de passe.

Pour les invités, votre identifiant est votre prénom, suivi de votre nom et du n° de votre département, en ajoutant :
"inv + le prénom de votre hote et l'initiale de son nom"
ex : Fred DURAND 06 inv Albert D
Il n'y a pas de mot de passe.

INVITEZ vos connaissances à découvrir des informations sur ces merveilleuses plantes et comment les consommer pour plus d’efficacité.
Chaque jour nous sommes agressés de tous côtés et la nature nous offre la protection idéale !

Certaines présentations des mois précédants ont été enregistrées en audio.
Retrouvez les dans l'onglet Bibliothèque de votre profil , après vous être connectés sur votre compte personnel.

Et sur la chaîne YouTube de Well And You, vous avez toutes les vidéos de présentations.

Pour mémo :

adresse du site officiel : http://wellandyou.eu/

@mail de contact : mo@wellandyou.eu

Numéro de téléphone du service clients : 03.88.47.39.10

Chaîne YouTube :https://www.youtube.com/channel/UChLQBx2Nwaf2gKiJcLfWlbg/feed

En santé, avec joie et enthousiasme dans l'instant présent,
André

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>