Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dabealvi.La Sentinelle en mode veille - Centrafrique M.E.R.C.I

rpc

CENTRAFRIQUE: Un parti politique qui ébranle l’exécutif, le rassemblement populaire centraffricain

17 Août 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #RPC, #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS, #POLITIQUE

 
Ce qui bruissait discrètement depuis des mois dans les couloirs des Nations Unies sur les défaillances criardes du régime de Faustin TOUADERA a fini par se dévoiler au grand jour.

Un cadeau d’anniversaire « boule puante » pour un président fêtant ses deux ans à la tête du Centrafrique. Les diplomates onusiens le trouvent, lui et son gouvernement,  tout simplement  incompétents.
Et là, il ne s’agit plus de rumeurs, de propos confiés sous anonymat par des diplomates, et colportés par forcément des media malfaisants, mais des aveux comme on dit en RCA, « Vi, ngä, polélé » au grand jour.

TOUADERA N’A JAMAIS EU LA COTE

Jeudi dernier, lors de la session spéciale du Conseil de Sécurité à New York, c’est l’ambassadeur marocain Omar HILALE, le président de la formation République Centrafricaine de la Commission pour la consolidation de la paix qui massacre TOUADERA and co :

« Manque de coordination entre les principaux ministères, absence d’un gouvernement digne de ce nom. »

La messe est dite.
Mais d’en rajouter une couche, en expliquant que la faillite de la table ronde de Bruxelles s’expliquait de cette manière. Les potentiels bailleurs de fonds n’ont pas eu confiance à un pouvoir centrafricain fantôme.

Pour le Pérou, il est question “d’évolution politique modeste”, tandis que la Côte d’ivoire de dénoncer la complicité du gouvernement centrafricain avec des chefs rebelles, en n’appliquant pas les mesures de sanctions contre ces individus, en continuant à verser des émoluments à des criminels de guerre, comme Eugène Barret Ngaïkossé, ancien capitaine des Forces armées centrafricaines (FACA) et membre du groupe anti-balaka ou Alfred Yekatom également chef Anti-Balaka, et même élu député, en dépit des  sanctions de l’ONU  à leur égard.

Une affaire soufflée au Conseil de Sécurité par le Tchad, en bonne copine.

Et le « bashing sanglant » s’est conclu par l’ambassadeur de la Bolivie qui martelait que c’est sous l’actuel régime, que la RCA connaît le pire de son histoire. Chiffres à l’appui : « Le nombre de personnes déplacées internes a augmenté de 70% en 2017. Ce chiffre atteint maintenant 1.2 million de personnes. Un des chiffres les plus élevés jamais atteint dans l’histoire de la république Centrafricaine. »

Tous ces constats des diplomates ne viennent que corroborer ce qui se disait en local par la MINUSCA des semaines et des mois avant : “Il n’y a pas d’Etat” déclarait Onanga-Anyanga, ou le porte parole Vladimir Monteiro : “L’Etat est faible”.

Souleymane N’DIAYE

© 2018 – LE RASSEMBLEMENT POPULAIRE CENTRAFRICAIN

 

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: ÉGRAINONS LE  CHAPELET DE LA PAIX ET DE LA COHESION SOCIALE.

14 Août 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #RPC, #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS

Conversation patriotique entre André Régnier et Erika Rick's Acoustik
Au sujet du RPC (Rassemblement Populaire Centrafricain) et Jean Serge Bokassa dans l'aricle ci-dessous
http://dabealvi.over-blog.com/2018/08/centrafrique-il-a-dit-elle-a-dit.html

Erika Rick's AcoustikErika  Merci André Regnier pour l invitation au sein de ce groupe de discussion CONSULTATION DU PEUPLE CENTRAFRICAIN. En espérant y avoir des échanges constructifs. 
Cependant à peine arrivé je mets déjà mon grain de sel. 
J ai pris le temps de lire attentivement l article ci dessus. 
Ce dernier porte complément a confusion, ayant pour illustration Jean Serge Bokassa J ai cru, pendant un instant que ce discours emmanait de lui, 
mais le ton et la manière quelque peu agressive à certains moments ne correspondent pas au candidat que je soutien, 
comme tu le sais, tant dans le message véhiculé que dans la manière de l'apporter . 
A moins ce que lui même confirme et donne son aval, si tel n est pas le cas, 
je trouve vraiment regrettable ce genre de procédé de la part de l auteur, user de l image et la notoriété d un autre pour pousser son coup de gueule. 
J espère vraiment me tromper .... et si tel est la cas, merci de me corriger

L’esclavage est un CHOIX 2018: Vous et 5 autres personnes gérez les adhésions, les modérateurs, les paramètres et les publications sur CONSULTATION DU PEUPLE CENTRAFRICAIN. 
Très chère Ericka Erika Rick's Acoustik Jean Serge Bokassa est affilié au RPC DE PLM (magloire El senusi). 
C'est tout ce que je sais. L'image utilisée est le reflet de cette alliance

Erika Rick's AcoustikErika :  Okay André Regnier

André Regnier: Erika Rick's Acoustik merci et bonne fin de soirée

Erika Rick's Acoustik: Je ne te cacherais pas être totalement étonné par cette révélation. 
Cependant je maintien tout de meme ma position de départ. 
Le procédé est vraiment limite. Surtout que Jean Serge Bokassa n a rien annoncé officiellement, 
si effectivement cette alliance s'avererait exacte . 
Ce genre d article tantôt agressif voir vulgaire ne lui colle pas à la peau, 
surtout qu' a aucun moment il ne fait etait de cette alliance. 
Donc utiliser son image dans ce cas precis, pour moi, frôle l opportunisme et le racolage . 
Enfin.... Affaire a suivre....bonne journée André Regnier. A tantôt!

André Regnier: Erika Rick's Acoustik, on ne cherche pas des palabres où il y en a pas.

Erika Rick's AcoustikErika:  Loin de moi cette attention, ce n est pas ma tasse de thé, 
bien au contraire! juste que j exprime mon ressenti, de la manière la plus objective quelle soit, 
certes sans prendre de gants mais au moins s est dit! Cet article me laisse perplexe et je n en demordrais pas. 
Bonne journée à toi dans la joie et la bonne humeur.

André Regnier: Erika Rick's Acoustik vous êtes virée de mes contacts


 

Lire la suite

LE CENTRAFRIQUE DE TOUADERA ET SON TROMPE L’ŒIL DÉMOCRATIQUE

11 Août 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #RPC, #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS

J'étais déjà très inquiet, quand j'ai su que la France et l'ONU, installaient au pouvoir en RCA, un certain Faustin TOUADERA.
Ce n'était pas les fausses élections qui me dérangeaient en soi. Avec l'habitude, on se blase de tout dans ce pays, surtout des magouilles, mais de la nature du personnage. Un polygame doublé de pédophile compulsif. Et dans la foulée, je cite Bozizé : "Touadera est très bien, il n'a aucune imagination."
Et pourtant, depuis, je me suis tu. M'abstenant de commenter la gestion du pays par le grand Professeur Faustin Archange TOUADERA.
Et de ne faire que constater les choses en silence. En une année sous TOUADERA, la RCA a basculé dans le pire, dans deux domaines. 
Officiellement devenu et le pays le plus pauvre du monde, et devenu le pays le plus corrompu du monde également. Ne parlons parlons même pas de l’aggravation drastique de la crise sécuritaire dans le pays, où les gens se font tuer comme des moutons, et en toute impunité pour les assassins. Des exploits uniques avec un tel cumul.

Soit ! Parlons de mes petites affaires

Mettre en place un parti politique, m'avait semblé être la meilleure procédure pour contribuer à l'amélioration de la vie de mes compatriotes centrafricains.
Parce que, je suis dans l'humanitaire depuis plus de 40 ans, avec la Fondation Prince LAMINE. Active en RCA, en soutien de MSF entre autres. Mais bon, en RCA, tout le monde connaît la Fondation LAMINE non ? Mais l'humanitaire n'a jamais sauvé un pays. Ce ne peut être que par des actions ponctuelles et provisoires, même si en RCA, le provisoire est toujours du long terme.
Et de constater qu'après des circonvolutions mentales, que l'on ne peut pas aider un pays dans la durée, sans passer par le "process" politique. Contrairement aux âneries que raconte Guinon dans ses "lives".
Le concept RPC (Le Rassemblement Populaire Centrafricain) se veut être la concrétisation de plus de 25 ans d'analyse de la situation du Centrafrique. 
Et je l'ai théorisé, en l'appuyant sur deux piliers : les JEUNES, et les FEMMES.
Pari risqué que j'assume, car compliqué, ce qui en fait le rend très excitant - je suis un Lion, j'adore les défis. Les jeunes en RCA sont perdus, mal éduqués, et plus que tout instrumentalisés par les partis politiques en place, pour venir faire la claque dans leurs meetings contre quelques billets.
Quant aux femmes, elles sont justes invisibles dans ce pays. Au mieux, des jouets sexuels de tous ces polygames figés à l'ère du Cro-Magnon, et fiers de l'être le zizi en bandoulière. A se demander si leurs cerveaux a une fois dépassé ce niveau un jour.
Et on le constate culturellement, le moindre centrafricain, à 99%, ayant la chance d'avoir accès à internet, s'en sert pour quoi faire ? Montrer sa tronche de têtard, et surtout, stigmatiser les femmes, par des moqueries débiles et humiliantes. Au moins, les femmes les fascinent. Et pourquoi ? Parce que ce sont des gens vides de l'intérieur, sans perspectives morales. Et guère plus au dessus du genre animal.

BREF !

En créant le RPC sur appui des deux mamelles que sont les jeunes et les femmes, je courais le risque, et de l'amateurisme et des convictions flottantes.
Il était prévisible qu'au premier coup de grain, il pouvait y avoir débandade. 

Et face à quoi ?
Au paradoxe TOUADERA

Vous massacrez des milliers de pauvres gens sans défense, là, vous êtes considérés. Vous êtes reçus au palais avec les honneurs, la MINUSCA vous donne même de l'argent, et vous ramène chez vous sous bonne escorte sécuritaire. Et in fine, vous pouvez même devenir ministre.
Mais, si vous agissez en pacifistes, pour aider votre pays, pour aider son peuple, en suivant les règles de loi en cours, pour instaurer un parti politique libre et démocratique, là, soudainement, ce pouvoir sans courage, et plein de complaisance avec les bandes armées criminelles, retrouve étrangement du courage pour tenter de vous étouffer par tous les moyens. 
En usant de pratiques bien pire que celles des mafioso. Eux au moins, font semblant de respecter la loi.
Mais TOUADERA se sentant tellement dans l'impunité qu'il fait ce qu'il veut. Le respect de la loi, il fait pipi dessus.
Après avoir inventé de fausses procédures, fait semblant d'oublier le dépôt des documents, etc, etc...Tout cela, pour bloquer le plus longtemps possible la reconnaissance du RPC; maintenant, on passe à la vitesse supérieure : à savoir L'INTIMIDATION PHYSIQUE DE NOS MILITANTS, JUSQU’À DES MENACES DE MORT !
La dernière trouvaille de TOUADERA, c'est de soit disant "diligenter des enquêtes" contre le RPC. Sur quels crimes ? Sur quels délits commis ?

Le Centrafrique décidément a aussi son président jupitérien, son Emmanuel MACRON, en la personne de Faustin TOUADERA.
MAINTENANT, ON ARRÊTE DE BLAGUER !
SI SOUS UNE SEMAINE, C'EST A DIRE D'ICI LE 21 AOUT, L’AGRÉMENT DU RPC N'EST PAS DELIVRE ! JE VOUS JURE QUE CE SERA TOUT UNE AUTRE MÉLODIE QUE JE JOUERAI. NOTRE AVOCATE A ORDRE D'AGIR DANS CE SENS. JE PREND AUSSI D'AUTRES DISPOSITIONS.

CES GENS LA NE ME CONNAISSENT PAS, ET NE SAVENT PAS DE QUOI JE SUIS CAPABLE, QUAND ON ME FOUT EN ROGNE !

NOUS SOMMES DES LÉGALISTES. MAIS EUX AGISSENT EN ILLÉGAUX ? EH BIEN, ON VA JOUER PAREIL ALORS !

PML

Sandra (LNC)
Avec TOUADERA, nous sommes tout simplement revenus aux pires heures du BOZIZISME. 
Je suis l'avocate du RPC, et je peux vous assurer que tout a été fait dans les règles pour avoir l'agrément officiel de notre parti politique. 
Mais le ministère l'intérieur a multiplié les manœuvres dilatoires pour empêcher notre reconnaissance officielle. 
Au point d'inventer des procédures inexistantes pour freiner. Maintenant, le pouvoir en place qui est sans frein, a menacé physiquement de mort nos militants à Bangui. 
Ce sont pour la grande majorité des jeunes, et donc très facilement intimidables. 
Maintenant, nous n'en resterons pas là, car ce serait mal nous connaître. 
Je suis en train de prendre toutes les dispositions légales à ma disposition 
pour alerter toutes les instances internationales sur ces pratiques dictatoriales, 
et en exigeant de l'ONU et de tous les bailleurs de fonds de la RCA, de cesser de financer le pouvoir de Faustin TOUADERA, 
tant qu'il ne respectera pas l'exercice libre de la démocratie en Centrafrique, 
on se comporte en chef de mafia débridé. 
Ce ne sont pas des mots en l'air. NE PAS SE TROMPER SUR NOUS. 
NOUS AVONS LES MOYENS POUR NOUS BATTRE ET DÉFENDRE NOS DROITS. TOUADERA A CHOISI LE MAUVAIS ENNEMI EN NOUS CIBLANT.


 

Lire la suite