Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dabealvi.La Sentinelle en mode veille - Centrafrique M.E.R.C.I

COMMUNIQUE PREPARATION DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 04 NOVEMBRE 2017

28 Octobre 2017 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #ENERGIE SOLAIRE, #POLITIQUE, #DIASPORA,

L’Assemblée Générale constitutive de la Plateforme de la Diaspora Centrafricaine, prévue le samedi 04 novembre 2017, aura lieu à Paris à :
Adresse : AGECA
               177, rue de Charonne
               75011 PARIS

Accès     : Métro ligne 2 : station Alexandre Dumas
Heures   : 09H00 – 17H00
ORDRE DU JOUR

1°/- MOT DE BIENVENUE ET ALLOCUTION DE L’AMBASSADEUR OU SON REPRESENTANT

2°/- LECTURE DES TERMES DE REFERENCE SUIVIE DE DEBATS ET ADOPTION

3°/- CHOIX DE LA DENOMINATION DE LA PLATEFORME

4°/- INTERVENTION DU PRESIDENT DU FONDS DE DOTATION

5°/- ADOPTION DES CRITERES D’ELIGIBILITE
5°/- MISE EN PLACE DU BUREAU EXECUTIF OU DIRECTOIRE

6°/-MISE EN PLACE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
       Mot du Président élu

6°/-QUESTIONS DIVERSES
CLOTURE DE L’ASSEMBLEE GENERALE A 17H00
 
Bureau de séance (Modérateurs)
Mme YABANDA Jocelyne et M. SAULET SURUNGBA Clotaire
 

1°- LES ORGANES
a /- Bureau Exécutif ou Directoire
La Plateforme à mettre en place sera dirigée par un Bureau Exécutif ou un Directoire,
comprenant 7 ou 9 personnes (chiffre impair pour départager en cas de prise de décision). Il
comprendra :
1 Président(e)
2 Vice Président(e)s
1 Porte Parole
1 Secrétaire Général (e)
1 Secrétaire Général (e) Adjoint(e)
1 Trésorier (e) Général(e) Adjoint (e)
2 Conseiller(e)s

b/- Conseil d’Administration
Tous les membres du Bureau Exécutif ou Directoire appartiennent au Conseil
d’Administration. Le Conseil d’Administration est présidé par le Président et sa composition
est plus large. Les Présidents des organisations représentant les Centrafricain(e)s déjà
constituées dans les villes françaises sont membres de droit du Conseil d’Administration. Le
Conseil d’Administration doit couvrir les 13 Régions de la France et pourra compter au plus
31 membres.

c/- Assemblée Générale
Instance suprême de la Plateforme, l’Assemblée Générale est constituée de toutes les
personnes physiques ou morales (associations autonomes) qui adhéreront aux Termes de
référence, Statut et Règlement intérieur.
d/- Secrétariat Général
Placé sous l’autorité du Secrétaire Général, le Secrétariat Général comprend tous les
Départements, Commissions Techniques ou Pôles et qui sont les bras armés de la Plateforme.
Il y’aura :

- Département Education,
- Département Santé,
- Département Social et Culturel,
- Département Economie et Finances,
- Département Juridique,
- Département Projets,
- Département Communication,
- Département Action Humanitaire etc…
Le Secrétariat Général emploiera au moins deux salariés pour les tâches administratives.
L’Assemblée Générale constitutive du 04 novembre 2017 va élire le Bureau Exécutif ou
Directoire, ainsi que les Membres du Conseil d’Administration.

2°- CRITERES D’ELIGIBILITE AU BUREAU EXECUTIF OU DIRECTOIRE ET AU
CONSEIL D’ADMINISTRATION
- Etre de nationalité centrafricaine,
- Maîtriser les deux langues officielles de la RCA (Sangö et Français),
- Etre en règle durant le séjour en France,
- Avoir un casier judiciaire vierge,
- Avoir séjourné en France depuis au moins 05 ans,
- Etre âgé de 30 ans au moins et 45 ans au plus. (Ce critère ne s’applique pas aux
Conseillers et aux Membres du Conseil d’Administration),
- Ne pas appartenir à un Parti politique centrafricain existant ou à venir…

3°- DENOMINATION DE LA PLATEFORME
L’Assemblée Générale choisira librement un nom parmi ceux qui sont proposés ici, étant
entendu que la liste est ouverte jusqu’au jour de l’Assemblée Générale :
1- Conseil Représentatif des Centrafricains de l’Extérieur ou de l’Etranger- CRCE-
France,
2- Action de la Diaspora pour l’Avenir du Centrafrique – ADAC-France
3- Maison du Centrafrique en France- MCF etc…

4°- STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR
Le Bureau Exécutif ou Directoire mis en place va élaborer les Statuts et Règlement Intérieur.
Paris, le 28/10/2017

 

 
Lire la suite

Nouvelles nationales sur RJDH

26 Octobre 2017 , Rédigé par Centrafrique-Presse.com

Cet article est reposté depuis centrafrique-presse.

Lire la suite

Centrafrique : quelle réponse humanitaire ?

26 Octobre 2017 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

Le patron de l'ONU a choisi la Centrafrique pour sa première visite. Il y a un an, la force française Sangaris arrivait à terme, mais le départ des soldats français n’a pas signifié la fin des violences. Les affrontements n'ont jamais vraiment cessé entre les différents groupes armés. Risque-t-on de se retrouver dans la situation pré-génocidaire qu'ont trouvée les soldats français en arrivant en 2013, après la prise de pouvoir de la Séléka et les affrontements avec les milices anti-Balaka?

Uné émission préparée par Florence VIALLA, Flore SIMON et Noufissa CHARAÏ.

Par Raphaël KAHANE

NOS INVITÉS
Thierry VIRCOULON

Chercheur à l'IFRI

Michel LANGA

President des amis de la Republique Centraficaine

 

 

 

 

Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite

MON RÊVE EST IL LE MÊME QUE LE VOTRE CHERS COMPATRIOTES CENTRAFRICAINS ?

23 Octobre 2017 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #ENERGIE SOLAIRE, #POLITIQUE, #dabealvi, #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS

Samedi, la mise en service de la centrale solaire Senergy II de Bokhol (d'une capacité de 20 mégawatts), 
à 400 km au nord de Dakar dans la région de Saint-Louis, signe l’acte I de la politique de mix énergétique du gouvernement de Macky Sall 
— alors que les centrales déjà en activité fonctionnent largement au moyen d'hydrocarbures. 
L’infrastructure a coûté 17 milliards de F CFA (25,9 millions d'euros). 
Elle est, temporairement, la plus importante en Afrique de l'Ouest avant que d'autres, 
dont l'ouverture est prévue pour bientôt, ne la supplantent.

Coller dans votre navigateur cette page d'inscription gratuite ! 
 
Participer au Programme :  PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS 
 
 

 

Lire la suite

APPEL POUR L’ORGANISATION DES CENTRAFRICAINS DE L'EXTÉRIEURE FRANCE LE 04 NOVEMBRE 2017 TERMES DE REFERENCE

22 Octobre 2017 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #MDCF, #ENERGIE SOLAIRE, #POLITIQUE, #centrafrique

PRINCIPAUX TERMES DE REFERENCE POUR LA M.D.C.F (La maison Des Centrafricains de France)
Position du problème
La plupart des peuples du monde ont su tirer profit de leur Diaspora dans leur quête du bien être. Les exemples des diasporas coréenne, chinoise, malienne, sénégalaise, pour ne citer que celles là, démontrent à suffisance le rôle multiforme qu’une Diaspora forte, organisée et bien structurée peut jouer dans le processus de développement.
En ce qui concerne la République centrafricaine, des tentatives ont été initiées il y’a quelques années, pour faire des Centrafricain(e)s établies à l’extérieur du territoire national, un atout pour le développement. Ces multiples tentatives se sont soldées par des échecs et il convient aujourd’hui, d’en tirer toutes les leçons qui s’imposent.
De surcroît, les Centrafricain(e)s éprouvent une forte désaffection envers leur Diaspora et l’accusent de tous les maux qui gangrènent le pays. Il lui est reproché pèle mêle, une inaction, un manque d’efficacité, une complicité réelle ou supposée avec les acteurs de la déstabilisation politique du Pays, comme si elle était le nœud du drame centrafricain.   
La République centrafricaine traverse aujourd’hui les moments les plus sombres de son histoire et la Diaspora doit se lever pour prendre sa part de responsabilité dans les actions multiples afin de garantir son développement endogène qui ne peut se concevoir sans la Paix, la Réconciliation nationale et un meilleur vivre ensemble. 
Enjeux de l’organisation de la Diaspora
La Diaspora centrafricaine dispose d’un important capital humain. En effet, elle regroupe en son sein, des hommes et des femmes aux compétences diverses : économistes, médecins, agronomes, enseignants, ingénieurs, informaticiens, porteurs de projets, concepteurs de projets, opérateurs économiques, réalisateurs etc...
L’expérience a montré qu’en l’absence de synergie au niveau de toutes ces compétences, beaucoup de projets n’ont pu aboutir, ni connu un début de réalisation. Une Diaspora organisée pourrait induire une nouvelle vision pour que les Autorités politiques et administratives d’aujourd’hui et de demain et ce, de manière pérenne, impulsent une dynamique sur la mutualisation de toutes les énergies.
Vue synoptique de la Plateforme de la Diaspora 
L’action de la Plateforme à mettre en place est fondée sur l’émergence de la République Centrafricaine avec la participation active de la Diaspora centrafricaine, le renforcement de la Démocratie, le Changement de mentalité, la recherche de la paix et la Réconciliation nationale afin d’induire le développement harmonieux par la maîtrise de la Nature grâce aux Sciences et à la Technologie adaptée aux réalités nationales. Cette Plateforme n’est inféodée à aucune organisation quelle qu’elle soit (religieuse, philosophique, politique etc ...). Elle se veut une Plateforme institutionnelle, regroupant tant les associations animées par des Centrafricain(e)s, les Ami(e)s du Centrafrique que les filles ou fils de la République centrafricaine, d’origine ou d’adoption. 
Enfin, la Plateforme de la Diaspora aspire à devenir un interlocuteur crédible face aux Autorités politiques et administratives de la République Centrafricaine, aux Acteurs économiques et aux Partenaires internationaux étatiques et non étatiques impliqués dans le processus du développement de la République Centrafricaine. Et elle se réserve le droit de se constituer partie civile chaque fois qu’elle estime nécessaire, pour des délits avérés dans son champ d’action, notamment dans le domaine de la lutte contre les violations des droits de l’Homme, le racisme, le régionalisme et l’impunité.
Pour relever ce défi, et donner une suite concrète à tous nos échanges sur les réseaux sociaux de ce mois d’octobre 2017 nous, Jeunes Centrafricain(e)s de France, trentenaires et quadragénaires, nous sommes levés pour venir au chevet de notre Centrafrique qui se meurt…
Nous vous invitons à prendre part massivement à la grande Assemblée Générale qui se tiendra à Paris, le samedi 04 novembre 2017. 
L’ordre du jour, le lieu et l’heure vous seront communiqués dans un très bref délai.
Pour le Comité d’Organisation
1.    GUINON BIENVENU AIMARD,
2.    SAULET SURUNGBA CLOTAIRE
3.    MARIUS JUDICAEL DEDE SOMBO 
4.    SAX HAPPY YETE YENGUETE 
5.    AUGUSTA PASTRE SANZE 
6.    THIERRY SALLE YAKOUDOU 
7.    YASSARA NANCIE MARIE-BLANCHE
8.    SARAIVA JENNIFER
9.    NGUENESSOU FRANCIS
10.    PATRICK YAMANZA
11.    DOUI MAJO PATRICK EZECHIEL
12.    TOKI SALE
13.    ZOUNGOULA OUAKONDJA GERALDINE
14.    MATHURIN KOYABADE
15.    THIERRY TAOU
16.    LYDIA MAMADOU
17.    PAMELA BOURDILLEAU
18.    ALEXIS BAYOKA-DIEKA
19.    AIME LABASSO
20.    WILLIAM LONDY BEN MBAO
21.    MAMADOU JACQUE
22.    NATHALIE NGOYA
23.    DADA YALO
24.    FRANCK KAMANDOKO
25.    GUY KOFRENZE TRA KAZIMON
26.    TRIBUNAL HIPPOLYTE
27.    OLIVIA NAKOMBO
28.    L'ASSOCIATION (RJC ): RASSEMBLEMENT DES JEUNES CENTRAFRICAINS
29.    THIERRY PAMALA
30.    GUEMANIA-HOUODOUX VERONIQUE
31.    SOSTHENE MARIUS KOYADAPKA
32.    TINOR NATHALIE DE OLGA
33.    HYACINTHE GUERET
34.    BODE-POUTOU ARMAND YVON
35.    ERIC KOFFOUNDA
36.    OUAGOU EMMANUEL
37.    ROCKA ROLLIN LANGNDOU
38.    PAUL CYRIAQUE SEMAPORO
39.    HAWA YALO
40.    DUCASSE CARMEN
41.    MARIAM DOUCOURE
42.    REGNIER ANDRE,     http://www.scoop.it/t/m-e-r-c-i-centrafricain
43.    SYLVIANE BOGOTE
44.    EDWIGE GBABOUA
45.    TAKAMOUD SANDRA-GRACE 
46.    KASSAHOGA YAHOTTO AICHA
47.    NDOUBA CEDRIC ALEXANDRE
48.    JOCELYNE YABANDA
Lire la suite

La Centrafrique âgée de 57 ans a l’apparence d’un enfant de 12 ans : mentalités, comportements et façons de faire quand on aborde les énergies renouvelables ...

22 Octobre 2017 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #ENERGIE SOLAIRE, #POLITIQUE, #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS

 « Ailleurs, le monde a évolué et les mentalités ont changé ». Malheureusement, tel ne semble pas être le cas en RCA, depuis son indépendance proclamée le 13 août 1960.

Dans ce troisième millénaire où nous vivons sur la planète terre, marqué par la mondialisation et le développement rapide des nouvelles technologies de communication, avec toutes les conséquences qu’ils entraînent sur les pays, elle (la RCA) marche toujours à contre courant du développement et de l’évolution.

Et pour preuve, les crises militaro-politiques récurrentes qu’a connues le pays depuis trois (03) décennies, n’ont pu donner de leçon de morale aux Centrafricains pour façonner positivement leurs mentalités, comportements et façons de faire.

A titre d’illustration, nous partons de certains faits concrets vécus dans la société centrafricaine pour mettre en relief que notre thèse avancée est fondée et justifiée. A chaque crise militaro-politique survenue dans le pays, les Centrafricains en général, et les Banguissois en particulier, sont très enclins dans les actes de destructions et de pillages systématiques des édifices publics et privés, voire même ceux des particuliers.

En agissant et en se comportant de la sorte, ils font fuir de la RCA bon nombre d’investisseurs, d’opérateurs économiques étrangers, mettant du coup en chômage forcé de nombreux compatriotes. Et l’Etat avec les fonds qu’il devait investir dans des projets de développement du pays, pour le bien-être de tout son peuple, est obligé de les orienter dans la réhabilitation, la réfection de ses édifices publics ( bâtiments administratifs) détruits et saccagés lors de ces malheureux événements.

Etant donné que la restauration de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national, à travers le redéploiement de l’administration dans l’arrière-pays est un impératif catégorique qui s’impose aujourd’hui en RCA.

Un autre aspect des choses, ce sont les actes de vandalisme sur les installations de l’ENERCA, de la SODECA, de la SOCATEL … par des jeunes centrafricains malintentionnés, à la recherche des gains sordides sont légion à Bangui, la capitale.

Quant aux bouchages de canaux d’évacuation des eaux de pluie par le dépôt de toutes sortes d’ordures en leur sein par les habitants de Bangui et ses environs, nous n’en parlons pas. Et c’est ce qui est à l’origine des inondations, occasionnant des effondrements, des écoulements des maisons, faisant de milliers de sinistrés sans moyens de subsistance.

A vrai dire, les Centrafricains n’ont aucun sens de l’Etat, aucune notion du patriotisme. Or, il s’est avéré que c’est « le peuple qui incarne la souveraineté nationale », exprimée à travers les élections de ses dirigeants. De ce fait, l’Etat, c’est vous et moi, donc nous tous.

Mais en RCA, c’est tout à fait le contraire. D’où l’ « éternel recommencement », le « retour à la case départ ». A qui incombe donc la responsabilité de sous-développement et de la régression de la RCA, 57 ans après son indépendance ?

C’est la question fondamentale qui devait interpeller la conscience de chaque fille et fils de ce pays. Au lieu d’accuser et de mettre tout sur le dos des dirigeants qui se sont succédé à la tête de l’Etat, disons plutôt « qu’est-ce que j’ai fait pour mon pays » au lieu de dire « qu’est-ce que le pays a fait pour moi ».

Et c’est en agissant ainsi que chacun de nous va contribuer efficacement à l’œuvre de la reconstruction de notre cher et beau pays, tant miné par des crises militaro-politiques récurrentes.

 

 

Le Petit YEKOA

 

Votre Sponsor
André Léopold REGNIER (iworlddabealvi)

https://my.worldgn.com/store/iworlddabealvi

Lire la suite

Centrafrique : Pombolo retour vers la descente aux enfers de 2013

20 Octobre 2017 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com Publié dans #DDRR, #POLITIQUE, #ENERGIE SOLAIRE, #PANNEAUX SOLAIRES EN CENTRAFRIQUE - LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ POUR TOUS

Livrée à des bandes armées qui terrorisent la population, la Centrafrique s'enfonce dans la violence sous les yeux d'un pouvoir impuissant. Nos reporters, Étienne Huver et Boris Heger, se sont rendus dans la région de Bossangoa, dans le nord-ouest du pays, où des affrontements ont opposé les combattants de la Séléka, musulmans, à des groupes d'autodéfense en grande majorité chrétiens. Par Boris Heger / Etienne Huver. 26/09/2013 REPORTERS Avec les équipes de France 24 et nos grands reporters aux 4 coins du monde, découvrez des reportages grand format sur des sujets d'actualité internationale. Avec les équipes de FRANCE 24 et nos grands reporters aux quatre coins du monde, des reportages grand format sur des sujets d'actualité internationale décryptés par leurs auteurs en plateau à l'issue de leur diffusion. Emission présentée par Antoine Cormery.

 

LA PAIX AVEC L ' ELECTRICITÉ EN RCA

« Le fait d’être un acteur qui n’a pas d’intérêts politiques ou économiques, mais seulement humanitaires, me donne une plus grande force pour avoir un impact plus opérationnel » ~ râ

Coller dans votre navigateur cette page d'inscription gratuite ! https://my.worldgn.com/join/iworlddabealvi

 

OFFREZ LUI SA SANTE AU POIGNET COMME UNE MONTRE https://my.worldgn.com/store/iworlddabealvi

Lire la suite

Lettre ouverte aux dirigeants politiques des pays des régions d’Afrique centrale, australe et de Grands Lacs

19 Octobre 2017 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

Lettre ouverte aux dirigeants politiques des pays des régions d’Afrique centrale, australe et de Grands Lacs

https://www.slideshare.net/secret/241m51flXpJN7Z

Votre Sponsor
André Léopold REGNIER (iworlddabealvi)

https://my.worldgn.com/store/iworlddabealvi

Lire la suite
1 2 > >>