Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dabealvi.La Sentinelle en mode veille - Centrafrique M.E.R.C.I
Articles récents

Centrafrique: Mouvement pour l'Evolution et le Rassemblement des Centrafricains Indépendants

25 Décembre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

Je remercie très sincèrement l'ingéniosité et le patriotisme de notre cher frère André REGNIER en imaginant MERCI qui sied au contexte centrafricain!
Je suis militant du 4è arrondissement de Bangui!
En effet, que dire après tout ce que nous avons subi (chrétiens et musulmans) dans ce pays qui visiblement ploie encore sous la dépendance des colons, moundjou vouko et nouveaux colons? MERCI.
MERCI parce que tous les dix ans, le pays doit connaître un changement.
MERCI parce que les jeunes qui sont en cause dans cette crise sont en fait les vraies victimes.
MERCI parce que l'école, les formations sanitaires, les routes, l'emploi n'existent plus en RCA.
MERCI parce que nous ne voulons pas diviser ce pays.
MERCI, parce que vos progénitures et vous avez déjà assez bouffé.
MERCI parce que le plus dur est déjà derrière nous.
MERCI parce que nous serons nombreux à prendre démocratiquement notre revanche.
MERCI parce que c’est fini.
MERCI parce que tout le peuple sait dire MERCI.
MERCI est un mouvement contre toutes celles et ceux qui vivent sur le dos du peuple depuis des lustres mais qui ne savent pas dire MERCI.
MERCI parce que les vrais chrétiens et les vrais musulmans voire les animistes savent dire merci pour tout.
MERCI parce que nous autres, sommes Indépendants !
MERCI parce qu’un illettré sera très bientôt au pouvoir.
MERCI parce qu’il y aura des hurlements et des grincements de dents, y compris pour les faux prophètes, imams et prêtres qui cautionnent la souffrance du peuple.
On vous remercie tous mais on vous attend dans l'isoloir.
S’il le faut, on votera un illettré pour continuer à dire MERCI.
MERCI parce que la renaissance, c’est pour bientôt !
MERCI.


SUIVEZ MOI SUR LE LIEN CI DESSOUS
https://www.scoop.it/u/andre-regnier-1

Lire la suite

Envoyé spécial Gilets jaunes, et maintenant ?

15 Décembre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

Elles sont l’un des fers de lance des Gilets jaunes.
 


Ingrid, aide-soignante dans l’Eure, est devenue une figure du mouvement : tous ses amis la poussent à devenir porte-parole. Et pourquoi pas un jour députée ? 
Florence, femme de ménage, est installée sur son rond-point près de Clermont-Ferrand depuis le premier jour. Jusqu’où est-elle prête à aller ? 
Dominique, retraitée près de Lille, a manifesté pour la première fois de sa vie samedi dernier à Paris. Les gaz lacrymogènes ne l’ont pas découragée. 
Sylvie, éleveuse de poulets dans le Sud-Ouest, s’est longtemps sentie à l’écart du mouvement : trop de soucis quotidiens à gérer. Désormais, elle participe et peut enfin, elle aussi, dire ce qu’elle souhaite pour l’avenir.

Pour elles, le mouvement des gilets jaunes ressemble à un nouveau départ. Et maintenant, que vont-elle faire ?

Un reportage de Leslie Benzaquen, Paul Labrosse, Marc Garmirian avec CAPA Presse

Blessures de guerre

Samedi 1er décembre, place de l’Etoile à Paris : des CRS sont attaqués à coup de pavés, dans un brouillard de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes, obligés de reculer face à une marée de gilets jaunes. En diffusant ces images spectaculaires, les policiers dénoncent une violence rarement atteinte et destinée, selon eux, à tuer. 

Le même jour, David, réfugié sous un abribus avec sa compagne est soudain touché par un tir de flash-ball. Sa joue est déchiquetée. Une semaine plus tard, à Bordeaux, un jeune homme perd sa main suite à l'explosion d'une grenade policière ; une jeune femme perd un œil sur les Champs-Élysées : grenade ? Flash-ball ? Les forces de l’ordre ont-elles été dépassées ? Leur riposte a-t-elle été excessive ?

Un reportage d’Elise Menand, Perrine Bonnet, Alice Gauvin, Matthieu Boisseau,Tristan Waleckx et Yvan Martinet

Marseille, une ville éffondrée

Pourquoi deux immeubles insalubres se sont-ils effondrés en quelques secondes, à Marseille, le 5 novembre dernier, ensevelissant huit victimes sous les décombres ? 
Pourquoi 1 560 personnes et près de 200 immeubles du quartier Noailles, en centre-ville, ont-ils été évacués après l’accident, et pas avant ?

Que savaient les résidents des risques ? 
Qu’ont fait les propriétaires, les experts ? 
De nombreux habitants accusent aujourd’hui la mairie : quelles alertes données, quelles mesures prises ? 
Pourquoi, dans la deuxième ville de France, tout un quartier a-t-il le sentiment d’être abandonné ?

Une enquête de Romain Boutilly, Perrine Bonnet, Swanny Thiebaut et Annie Triboire

https://www.france.tv/france-2/envoye-special/836859-emission-du-jeudi-13-decembre-2018.html

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: La Fédéralitude ne consiste-t-elle pas à calquer un modèle occidental ?

13 Décembre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

QUESTION posée par un interlocuteur :
"On me dit à chaque fois comment on peut prôner le retour aux origines, au mode de gouvernance ancestral en calquant un modèle occidental .c est de l'aliénation ! Du coup je ne sais quoi répondre..."
RÉPONSE :
La première question qui surgit de la question posée est : que doit-on entendre par "retour aux origines" aujourd'hui?
Etant donné que "le chemin qui mène en enfer est pavé de bonnes intentions...", voici des éléments qu'il convient de considérer avec bon sens pour arriver à une réponse sensée.
Tout d'abord, l'Afrique est et a toujours été un immense continent multiculturel. Comme partout dans le monde, il y a et il y a eu "le bon et le mauvais" y compris en matière de gouvernance.
Le retour à une gouvernance ancestrale "pure" n'a pas de sens dans l'absolu et ne peut constituer en soi un projet de société pour nos Etats multiculturels modernes si on ne se fixe pas des buts ! Quel est la finalité d'un retour à la gouvernance ancestrale ?
Et puis... Peut-on vraiment revenir au passé ?
Quelque soit le pays africain multi-ethnique que l'on prendra, il y aura toujours une difficulté de consensus pour aboutir à un modèle de gouvernance ancestrale africaine unique. Aborder le sujet sous cet angle ne peut avoir de sens que dans la recherche d'un idéal qui est plus du ressort de l'imaginaire que du bon sens.
Il faut donc traiter le sujet en relativisant et chercher plutôt à concilier les temps modernes avec les temps passés au lieu de les opposer.
Le courant de pensée de la FEDERALITUDE
se base sur 4 GRANDS PRINCIPES Regardez la vidéo relative à ces principes svp : https://www.facebook.com/FederalitudeInternational/videos/1470110793065759/
Ces principes permettraient d'aboutir aux 2 résultats essentiels suivants dans les Etats multiethniques actuels :
1- Le BIEN-VIVRE-ENSEMBLE entre les communautés : redonner à chaque peuple sa place géographique, culturelle, institutionnelle ; éviter ainsi les conflits internes notamment pour l'accès au pouvoir suprême.
2- Le BIEN-ETRE-SOCIAL de tous les citoyens : en confiant des responsabilités claires à tous les échelons administratifs (villages et communes urbaines, département, fédération) en matière économique, sociale, environnementale, sécuritaire, etc.
La vraie question que nous posons à ceux qui ont encore des doutes sur la Fédéralitude sont :
Le choix de ces 4 principes vous paraît-il pertinent au regard des objectifs visés ?
José Mene Berre
13/12/2018
Lire la suite

CENTRAFRIQUE: C est lassant et honteux cette pénurie chronique d électricité. Où sont les actions ?

13 Décembre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

 
 

La première condition de la sécurité dans les villes c est d avoir l éclairage la nuit dans les rues. C est bien de demander des armes et des munitions pour la sécurité mais donnez aussi la lumière dans le pays à commencer par les grandes villes en commençant par la capitale Bangui. La fée électricité est à elle seule une armée redoutable contre l insécurité et la pauvreté. Ça ça dépend des centrafricains qui en ont la responsabilité. Dans un bilan c est important de dire que chaque année vous avez accru la production électrique de 1,2, 5 ou 100 MW. C est lassant et honteux cette pénurie chronique d électricité. Où sont les actions ? Quelques zones sont privilégiées par la haute fonction de certains de leurs résidents, qui ont d ailleurs tendance à habiter dans les mêmes zones qui deviennent des ghettos de pouvoir. Pour le reste débrouillez vous comme vous pouvez pour lutter contre l obscurité et son corollaire de désagréments....

 je sais que tu as le rire nerveux que nous avons tous souvent. Mais je t assure pour observer les centrafricains vivre c est vraiment choquant. La misère est sous nos yeux au quotidien. Comment peut on regarder ces souffrances quotidiennement sans réagir ? Nous sommes bien un des peuples les plus pauvres et malheureux du monde. Une jeunesse sacrifiée par leurs propres frères et sœurs centrafricains. Ne cherchons pas en dehors de notre pays les responsabilités de nos désastres.

 
Adolphe Pakoua Mon cher Félix, tu mets le doigt là où ça fait vraiment très mal. Nous avons une mentalité diabolique dans ce pays car nous ne pouvons permettre à quelqu'un d'autre de bénéficier des mêmes avantages, des mêmes privilèges que nous, quand bien même ces avantages et ces privilèges relèveraient des efforts individuels, qui conduisent au bien-être de l'ensemble. Il ne faut pas donner l'eau et l'électricité à d'autres, de peur d'être concurrencé dans le bien-être. Voilà notre maladie, voilà notre folie. Et soixante années d'indépendance sont là pour nous montrer le chemin parcouru depuis. Quand on n'a eu que des nains pour conduire notre pays, il ne faut pas s'attendre à quelque exploit que ce soit.
Steve Koba Cher Félix je suis ravi de voir que tu fais le même diagnostic et la même conclusion que moi il y a quelques années.
C'est ce constat qui m'avait motivé à investir dans l'éclairage public solaire notamment à MBAÏKI, à Bobangui sur le mausolée BB, sur l
e parcours de Ngoukomba ...
Le projet visait à doter dans un premier temps les chefs lieux des 16 préfectures parceque je suis toujours convaincu qu'une ville bien éclairée la nuit réduit l'insécurité et favorise les activités économiques. 
Malheureusement la déferlante du 24 mars 2013 à créé les conditions du pillage de mon stock de 300 lampadaires solaires qui ont pris la route du grand Nord vers l'étranger...

Les initiatives personnelles sont à encourager mais demeurent des gouttes d eau. Seule une initiative forte de l état peut résoudre ce problème national.

c'est pourquoi l'objectif était d'attirer l'attention des pouvoirs publics avec des projets pilotes. L'entreprise chinoise ZTE a bien réagi en procédant à l'éclairage solaire de l'avenue des martyrs avec un financement de la République de Chine. IL faut amplifier le mouvement.

Ce genre de détails mérite un débat public, pour mettre le doigt sur notre esprit défaillant dans le sens de la responsabilité. Nous ne sommes pas capables de protéger ce qui nous est indispensable

Magloire Bangui Toumba L’état Centrafricain en 1992 a envoyé 5 braves de ses fils et fille( Achille Dotozan, Louis Marie Songuelet, Thierry Bedimba, Blaise Banguitoumba, la fille que j’ignore le nom..,-)en Côte d’Ivoire, France, Canada, pour apprendre les mécanismes de l’électricité afin de remédier le minimum de ce problème qui plombe la désolations de nos villes et quartiers. 24 ans après ces extra ingénieux, ingénieurs toujours collés à 5 ou 10 talkie-walkie, ont réussi seulement à développer le volume de leurs ventres et non leurs cerveaux.
Être ingénieur c’est avoir en permanence l’esprit créatif, que le bricolage sur des machines qui date d’avant l’indépendance.
Mais bon par manque de moyens ils font ce qu’ils peuvent. Que Dieu les assiste dans cet effort.
On nous dit que tout va rentrer dans l’ordre dans les années 2020 ou 3020.
Roger-Pierre Panze Ce qui est choquant, le banguissois trouve normal de rester sans électricité 24h et attend fièrement 13h ou 21h,... Personnellement, après 4 années d'attente de l'extension du reseau de Enerca Wa Ti Dada sur 352m, j'ai installé le système solaire. 

En 2017, lorsqu'un de leur agent a aménagé dans le coin, il est servi, c'est maintenant des branchements en désordre. Comme le centrafricain pense que c'est un luxe, une fierté, chacun installe ses poteaux, tire son fil. Avec le support de l'Enerca.

Dans tous les quartiers de Bangui, les gens vols l'électricité avec le support de Enerca.
Eugene Pehoua-Pelema Oui pour l'electrecite pour renforcer la securite mais le besoin de forces de l'ordre est plus important.

Aux USA, il y a de l'electricite mais cela n'empeche pas l'insecurite.


L'electrecite comme une bone Economie, des emplois, une Education de notre peuple rcontribueront tous a renforcer la securite et la paix
Deputé de Mala Eugène, j'ai peur que les comparatifs que nous portons pour juger les problèmes posés faussent le débat. La criminalité aux USA/CANADA la ou vous vivez n' pas les mêmes génomes que en dans votre pays d'origine. Aux USA/CANDA il ne fsit pas sombre noire complet à partir de18h avec la même intensité que sur l'équateur. La bas parfois il y a ma lumière naturelle du soleil jusqu'àapres 21h. 
Et de deux, l'électricité n'est pas un luxe aux USA/CANADA, c'est dire que la bas, il y a l'électricité 24h/24. 
La problématique posée ici est le fzit que s'il y q vait l'électricité 24h/24, il y auraient moins d'infractions car la plupart des vols et aggressions s'opèrent dans le noir après 20h. Comparaison n'est pas comparatif. Restons en RCA dans notre contexte technisues pour juger la contribution de l'électricité dans la démarche de lutte contre la criminalité zu ligu de chercher des alibi

Votre sponsor Centrafricain

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: Vous êtes doué pour créer des publications qui intéressent les gens

13 Décembre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com


Votre badge de moteur de conversation s’affichera à côté de votre nom sur les commentaires et les publications.
https://www.facebook.com/groups/optionFAT2016centrafrique/

VOUS SOUHAITEZ ME SUIVRE PARTICULIEREMENT? REJOIGNEZ MON EQUIPE
https://my.worldgn.com/store/iworlddabealvi
NOUS AVONS LA SOLUTION
https://website.worldgn.com/

 

Lire la suite

CENTRAFRIQUE: ONG BUDDHA CHILD

11 Décembre 2018 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

 
 
 
 
Voilà déjà 70 ans (1948-2018) la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) a été adoptée à PARIS et constitue une avancée majeure dans l'histoire de l'humanité.

Vous pouvez être fiers, française et français de cette avancée historique car pour la première fois, des droits universels sont applicables à tous et partout dans le monde.

La DUDH a ensuite inspiré les actions d'un grand nombre pour nous protéger et mieux vivre ensemble.

Ces combats sont exemplaires et apportent réellement un sens au progrès.

En cette année anniversaire, continuons plus que jamais à être mobilisés pour faire respecter nos droits sans pour autant mettre en péril les bases de nos instititions et les trésors de nos ancêtres.

Avec ONG BUDDHA CHILD nous entendons faire connaitre l'agenda21 et ses 17 ODD pour un meilleur plan de développement durable dans le respect de ces droits de l'homme universels.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OÙ DONNER, OÙ ACHETER


Emmaüs compte un très grand nombre de salles de vente, dans toute la France, où vous pouvez effectuer vos dons et/ou vos achats solidaires.Trouvez ici la structure la plus proche de chez vous ! Retrouvez également une sélection de meubles, déco, vêtements, sacs, jouets, vinyles et autres trésors solidaires revalorisés dans les espaces de vente Emmaüs sur notre boutique en ligne Label Emmaüs.

http://emmaus-france.org/ou-donner-ou-acheter/

 

Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>