Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dabealvi.La Sentinelle en mode veille - Centrafrique M.E.R.C.I

Une initiative intéressante.

25 Septembre 2015 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

LA LUMIERE POUR LA PAIX ...André
LA LUMIERE POUR LA PAIX ...André

Dieu-beni Origine Bekondi

TERME DE REFERENCE
RENCONTRE DES FORCES VIVES DE LA NATION ELARGIE A LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE SUR LES GRANDES QUESTIONS LIEES AU PROCESSUS ELECTORAL.
Durée : deux jours.
Contexte et justification
Depuis la mise en place du cadre juridique et institutionnel des élections de sortie de crise en République Centrafricaine, les observateurs citoyens ou internationaux, les partenaires techniques et financiers du processus électoral et les Forces vives de la Nation ont constaté les difficultés multiformes auxquels sont confrontés les organes de gestion des élections, lesquelles complexifient directement l’exécution des opérations électorales sur le terrain. Entre autres, les grèves des agents électoraux à Bangui, dans les arrières pays et même dans certains de nos ambassades ou consulats, la confiscation des matériels d’enregistrement des électeurs par certains agents électoraux dans la VAKAGA (…) qui réclament le payement de leurs indemnités sont quelques exemples que nous pouvons citer pour illustrer les incidents critiques qui entament le processus électoral de sortie de crise en République Centrafricaine. La démission du Vice Président de l’Autorité Nationale des Elections dont le remplacement n’est pas pourvu jusqu’aujourd’hui vient encore enfoncer le clou.
De ses difficultés techniques et organisationnelles s’ajoutent d’autres pesanteurs extérieures qui sont liés au contexte sécuritaire, et politique. Au plan sécuritaire, la recrudescence des violences perpétrés par les milices armés dans les localités comme : Bambari, Grimari, Batangafo, Bouca, etc. n’augure pas un climat favorable à la tenue des élections aux dates prévues dans le calendrier électoral publié par l’Autorité Nationale des Elections.
Au plan politique, la prise de position d’un groupe de vingt sept (27) personnalités et partis politiques qui envisagent une troisième transition de vingt quatre (24) mois fait planer le spectre d’une probable crise, qui pourra avoir d’impact sur la tenue des élections. Même si le Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies Monsieur Hervé LADSUS a tenté de rassurer l’opinion publique nationale qu’ : « il n’y aura pas de troisième transition en République Centrafricaine, (…) Les élections seront tenues », cela ne résout pas les difficultés aussi nombreuses qui depuis, rendent impossible la tenue des élections.
Au regard de toutes ces données, la Société Civile qui aspire à la tenue d’une élection en décembre 2015 s’inquiète. C’est pourquoi sous les auspices de l’Observatoire Nationale des Elections qui est une organisation spécialisée de la société civile en matière électorale s’est émergé l’idée de la tenue de cette rencontre des Forces Vives de la Nation (FVN) élargie à la Communauté Internationale (CI) pour discuter autour des grandes questions liées au processus électoral.
Objectifs
Faire un état des lieux a mi - parcours du processus électoral en RCA ;
Proposer des recommandations pour tenter de résorber toutes les difficultés qui affectent le processus électoral de sortie de crise en République Centrafricaine ;
Des participants
La rencontre élargie regroupera en tout cent (100) participants. Dont 25 participants représentant les Organisations de la Société Civile (OSC), 25 participants représentant les Pouvoirs Publics, 25 participants représentant les partis politiques, et 25 participants représentant la communauté internationale.
Activités
Des activités ci-dessous seront effectuées pour atteindre les objectifs fixés. Il s’agit des thématiques phares qui sont identifiées et attribuées à des membres des administrations électorales, ou à des personnalités nationales ou internationales qui jouent un rôle direct ou indirect dans le processus électoral. Ces thématiques qui sont identifiées permettront aux participants d’avoir des informations complètes et bien fournies sur l’état d’avancement des opérations électorales, ainsi que les difficultés qui affectent l’exécution des diverses opérations électorales afin de mieux y formuler des recommandations. Ces thèmes identifiés sont les suivants :
Première Journée :
Il sera présenté à la première journée les thématiques ci-dessous :
- ETAT D’AVANCEMENT DU PROCESSUS ELECTORAL A MI-PARCOURS.
Le Président de l’Autorité Nationale des Elections (ANE) est identifié pour présenter ce thème. Le communicateur dressera le bilan de l’exécution des opérations électorales depuis la mise en place de l’ANE, ainsi que les difficultés rencontrées jusqu’à ce jour. A la fin de son exposé, il y aura des séries de questions- réponses ou des débats. Un modérateur assurera le management des discussions.
- LA CONTRIBUTION DU CADRE DE CONCERTATION DANS L’ORGANISATION DES ELECTIONS APAISEES.
Le Président du Cadre de Concertation est identifié pour présenter ce thème. Le communicateur exposera aux participants les actions entreprises jusque là par son institution pour juguler la crise sécuritaire et politique qui tentent d’entamer la bonne marche des opérations électorales. Il mentionnera aussi les difficultés rencontrées.
A la fin de son exposé, il y aura des séries de questions-réponses ou des débats. Un modérateur assurera le mangement des discussions.
- TRAVAIL DE GROUPE
Les participants seront constitués en deux groupes de travail pour réfléchir et discuter sur les difficultés relevées lors des deux précédentes communications, et y formuler des recommandations.
Deuxième journée :
Les thématiques ci-dessous seront abordées lors de la deuxième journée.
- ETAT DES FINANCEMENTS DISPONIBLES DANS LE BASKETFUND
Le Directeur de Programme d’Appui au Cycle Electoral en Centrafrique au PNUD est identifié pour présenter ce thème. Le communicateur éclairera la lanterne des participants sur les fonds déjà dépensés pour financer les opérations électorales, le montant des fonds actuellement disponibles dans le basketfund, les gaps financiers qui restent à recouvrer et les divers partenaires qui ont contribué pour soutenir l’organisation des élections en République Centrafricaine. A la fin de son exposé, il y aura des series de questions-réponses ou de débats. Un modérateur sera chargé managera les discussions.
- SECURITE ET ELECTIONS
Cette thématique est subdivisée en deux sous thèmes que sont :
LA CONTRIBUTION DES FORCES DE LA MINUSUCA A LA GARANTIE DE LA SECURITE EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE.
Le Représentant des Forces de la Minusca est identifié pour présenter ce thème. Le communicateur présentera aux participants l’état de déploiement des forces de la Minusca sur le territoire Centrafricain, les avancées notables relevées dans la sécurisation du territoire Centrafricain par les forces de la Minusca, ainsi que les difficultés rencontrées. A la fin de son exposé, il y aura des séries de questions-réponses ou débats. Un modérateur managera les discussions.
LA PROBLEMATIQUE DE L’OPERATIONNALISATION DES FORCES ARMEES CENTRAFRICAINES
La Ministre de la Défense Nationale est identifiée pour présenter ce thème. La communicatrice présentera aux participants les raisons de la non opérationnalisation des Forces Armés Centrafricaines dans le dispositif des forces de sécurisation du pays et du processus électoral, l’enjeu ou les enjeux qui gravitent au tour de la question, et les difficultés rencontrées. A la fin de son exposé, il y aura des séries de questions-réponses ou des débats. Un modérateur managera les discussions.
Travaux de groupe
Les participants seront répartis en trois groupes de travail pour réfléchir sur les difficultés relevées dans les trois thématiques et y formulées des recommandations.
Méthodologie
Elle consiste pour les diverses partis prenantes des élections de discuter autour des grandes questions qui tentent d’entamer le processus électoral, et d’y formuler des recommandations en vue de l’organisation des élections sécurisées, apaisées, libres, transparentes et crédibles.
Résultats attendus
Les résultats ci-dessous sont attendus à la fin de cette rencontre élargie :
Le bilan à mi parcours du processus électoral est fait,
Les difficultés qui tentent d’entamer l’organisation des élections sont portées à l’attention des différents partis prenants des élections,
Des recommandations sont formulées par les différents partis prenants au processus électoral pour juguler ces difficultés.
http://iworlddabealvi.worldgn.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article