Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dabealvi.La Sentinelle en mode veille - Centrafrique M.E.R.C.I

LISTE DES ADHÉRENTS A LA RENAISSANCE LAÏQUE DE CENTRAFRIQUE ( R.L.C.)

12 Août 2015 , Rédigé par dabealvi.over-blog.com

Portez notre message d’espérance partout ou vous en aurez l’occasion.  C’est ce travail d’explication, de proximité, de persuasion, de recrutement sur le terrain qui constitue pour nos premiers mois d’existence la ligne de conduite à tenir pour tous les patriotes convaincus et déterminés à nous rejoindre.  NOUS COMPTONS SUR VOTRE ENGAGEMENT
Portez notre message d’espérance partout ou vous en aurez l’occasion. C’est ce travail d’explication, de proximité, de persuasion, de recrutement sur le terrain qui constitue pour nos premiers mois d’existence la ligne de conduite à tenir pour tous les patriotes convaincus et déterminés à nous rejoindre. NOUS COMPTONS SUR VOTRE ENGAGEMENT

LA FEUILLE DE ROUTE DU PARTI RENAISSANCE LAÏQUE DE CENTRAFRIQUE

Le Parti Renaissance Laïque de Centrafrique se présente comme une nouvelle force politique ayant l’ambition de représenter une véritable alternative en République Centrafricaine. Il incarne une opposition consciente des attentes du peuple centrafricain et déterminée à réussir l’alternance et le changement au pouvoir.

Les signes qui nous viennent de tout le territoire et des compatriotes de l’extérieur nous indiquent que le peuple centrafricain n’entend pas donner un quitus sans conditions, comme par le passé, à une organisation politique, quelle qu’elle soit.

Aussi le parti Renaissance Laïque de Centrafrique invite les centrafricains dans toute leur diversité, de toutes les catégories sociales, de toutes les ethnies et de toutes les religions, à construire ensemble ce mouvement fort, représentatif et défenseur des intérêts de notre peuple et de notre pays pour l’inscrire dans la marche vers la modernité.

Notre mouvement s’est affirmé sur cette nouvelle approche politique qui se veut avant tout républicaine.

Notre projet et notre équipe dirigeante en sont les premiers éléments. Centrafricaines, Centrafricains, nous vous invitons à adhérer en masse au parti Renaissance Laïque de Centrafrique, à vous approprier son projet, à le densifier pour que nous construisions ENSEMBLE ce mouvement fort et déterminé sans lequel aucune alternance et aucun changement ne sera possible.

Les noms de nos délégués régionaux figureront bientôt sur un site en gestation.

Vous pourrez alors les contacter pour créer des unités dans vos localités.

Portez notre message d’espérance partout ou vous en aurez l’occasion.

C’est ce travail d’explication, de proximité, de persuasion, de recrutement sur le terrain qui constitue pour nos premiers mois d’existence la ligne de conduite à tenir pour tous les patriotes convaincus et déterminés à nous rejoindre.

NOUS COMPTONS SUR VOTRE ENGAGEMENT

La Présidente

Marie-Reine Hassen

Le Secrétaire Général

Clément Godame

Le Conseiller Politique

Lucien Gbaguidi

Le Porte Parole

M° Joseph Gnou

Le 2è Conseiller en Communication

André Regnier

La Technicienne en Audio-Visuel

Blandine Passi Boukari

Tous ensemble pour le changement

Pour sympathisants et compatriotes,
Adhésion

http://mariereinemrh.over-blog.com/contact

mrc.centrafrique@gmail.com
dabealvi@gmail.com
Tel : +33605886289

Exemple de doléance

Jacques MBETIBANGA

jmbetibanga@gmail.com

Bonjour Madame! Comment vous vous portez? Comment se déroulent vos activités de précampagne?
Je me nomme Jacques MBETIBANGA, Centrafricain, diplômé 2ème cycle en Sciences Politiques, option Relations Internationales. J'ai terminé mes études en Novembre 2014 avec une soutenance sur le thème : <LES DÉFIS SÉCURITAIRES EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE >. Je suis passionné par la politique et je souhaiterai apporter ma Pierre à l'édification de notre pays la RCA en me joignant à vous. Je suis la plupart de vos activités et intervention, comme celle sur Africa 24 très récemment.
Ce qui me rassure de votre capacité à diriger et changer le visage de la Centrafrique. Je ne suis dans aucun mouvement politique pour le moment. Mais si cela devrait se faire, j'aimerai être à vos côtés.
Je suis encore à Cotonou pour l'instant, je suis un stage dans une ONG spécialisée dans les Droits de l'Homme, Bonne Gouvernance, Démocratie et Civisme. Il prendra fin en septembre. Je pense pouvoir être à Bangui en fin septembre ou début octobre. Si besoin y est, je vous prierai de m'envoyer votre adresse électronique afin que je vous fasse parvenir mon Curriculum Vitae.

Cordialement,


https://www.linkedin.com/in/mariereinehassen2016

Le tâtonnement et l’amateurisme conduisent à l’obscurantisme, la connaissance et la praxis bien ajustées sont les voies de l’excellence 
Dans un monde où tout le monde veut faire comme tout le monde, personne ne fait jamais rien de bon. Il y’a des activités de par le monde qui occupent tout le temps des hommes et des femmes et qui valent leur peson d’or. 
L’artisan prend tout son temps mais utilise plus son biceps que son cerveau et arrive à produire des objets qui devaient valoir le prix de la peine, mais voilà l’appréciation est laissée aux autres surtout ceux qui ne connaissent rien en la matière. 
L’artiste lui, prend tout son temps pour faire le calcul, aiguiser ses outils et peaufiner son intelligence. Il arrive à une production supérieure mais lui aussi est soumis à l’appréciation du preneur d’objet ouvré. Une œuvre d’art peut être prise à vil prix par un mauvais connaisseur comme l’or et les objets précieux sous le régime colonial abject étaient échangés en grande partie contre la défroque ou l’alcool frelaté. 
Il y’a d’un côté et de l’autre certes de la méprise des premiers contre les seconds, mais plus certainement de la sous évaluation de la qualité de l’objet par l’un et l’autre. Le colonisé ne sait pas que l’or est très demandé par les milieux coloniaux. Mais les colons généralement d’anciens loubards des banlieues ou paysans sortis de leur profond Languedoc Roussillon ou de l’Ardèche ne connaissent pas le taux de fixation de la côte en bourse de ces produits sur les grands marchés des places des grandes Métropoles capitalistes. 
Chacun y va avec son tâtonnement et son amateurisme, et l’or s’échange en toute irrégularité mais surtout en toute illégitimité, illégalité et violation des règles minimales de transactions commerciales et financières. Au profit de qui ? Beaucoup pensent au profit du colon détenteur de canon et de la bonne nouvelle de l’évangile. Mais en réalité il fallait aussi compter avec la ruse qui triomphe chez la plupart des colonisés avertis. On concasse des verres d’une bouteille entière ou le granit extrait du ruisseau, qu’on remplit le fond d’un récipient et on recouvre superficiellement de petite couche de poussière de diamants ou d’or et la côte en bourse coloniale est ainsi rehaussée. Pacotille contre pacotille me direz-vous puisque même la poussière de diamant ou de l’or, est échangée contre de la mauvaise liqueur ou la monnaie de singe. A malin, malin et demi.
Cet amateurisme continue de faire son petit bonhomme de chemin à ce jour surtout en politique et en stratégie de gouvernance des choses et des hommes. Il faut reconnaitre une vérité sans détour, personne aucune puissance ou domination de ce monde ne maitrise suffisamment les tenants et les aboutissants des types de gouvernabilité des choses et des hommes respectant l’humaine condition de chacun et le minimum d’éthique. 
Personne n’a cure envie de pratiquer chez elle la forme supérieure de la gouvernabilité des choses et des hommes qu’est la gouvernabilité de type démocratique. Les raisons sont multiples mais toutes commandées par la pire politique d’emprunt qui soit de part et d’autre. Il s’agit d’intérêts partisans, d’intérêts d’ordre associatifs régionaux, nationaux, liés à la fibre ethnique et raciale. D’où la célèbre phrase malheureuse d’un grand leader de France et de Navarre qui affirme que son pays n’a pas d’amis il n’a que des intérêts. Malgré cela des hommes et des femmes de tout continent toue fibre ethnique et raciale continuent de prendre part au congrès des partis de droite centre et de gauche et exposent leurs intérêts afin d’y récolter un brin d’estime dans l’amitié qui leur est refusée. Ainsi les intérêts de ce grand pays continueront d’être sauvegardés au détriment de l’amitié perdue et effacée
Les transactions d’intérêts aussi ont subi les mêmes méandres et vicissitudes que les anciens échanges de pacotilles et des produits extraits de la terre dans les temps anciens. Echange d’experts es qualité médiocre contre le gain des bourses d’études pour fantassins de seconde main dans les écoles de la légion étrangère. Echange de champ pétrolier ou gazier entier contre des voitures Peugeot 606, Vx Citroën réformées pour le parc auto présidentiel et bien sûr des bouteilles de beaujolais ou de Côte de Rhône pour les virées du chef de l’état.
Le tout agrémenté par des menaces de la part du souverain de quitter le sérail de l’ouest pour celui de l’est ou simplement de zones pétrodollars et le maître cède une partie des intérêts qu’il partage avec la haute autorité en service. Ce type de tâtonnement provoque plus de dégâts sur le plan politique aux pays dominants qu’aux pays dominés et suscite tous les conflits nés des mécontentements populaires que les pires guerres dites de cent ans que l’Europe a connues.
Tout le monde tâtonne et l’amateurisme reste de rigueur dans la recherche des solutions aux problèmes qui n’en sont pas un, aux difficultés qui n’en sont pas une. Parfois idiotement mais le plus souvent par ruse et amalgame d’intérêts égoïstes qui ne produisent rien de bon sinon la honte et l’opprobre pour qui l’utilise d’abord, sa progéniture ensuite, et l’ensemble du pays.
La RCA vivra très longtemps encore la honte et l’opprobre découlant du tâtonnement et de l’amateurisme politique d’un monarque nommé Bokassa fabriqué de toute pièce dans les arcannes des bureaux calfeutrés de l’Elysée par un autre rêveur Giscard d’Estaing. Mais cette honte et cette opprobre comme une encre indélébile déteindront sur leurs enfants jusqu’à mille générations fermant ainsi la porte à leur propre vocation à mieux faire surtout dans ce domaine politique. 
Avis aux lunatiques et aux amateurs dans le domaine politique. Car le problème ne se joue pas seulement dans le pays mais extra muros et aussi outremer et outre tombe surtout. « Je ne serai plus là pour voir comment feront mes progénitures ils n’ont qu’à se débrouiller tout seuls » disent ces imbéciles. Mais le pays alors ! Ce n’est pas une propriété familiale ou privée ! Pensez-y mais pensez bien avant de s’engager dans la course pour et dans la politique. A moins d’être un lunatique où un amateur.
Le tâtonnement et l’amateurisme conduisent à l’obscurantisme, la falsification et la déformation de la réalité. La praxis assise sur une connaissance bien mûrie et bien réfléchie de la réalité sociale et de l’impératif scientifique d’y apporter une quelconque rectification, restent la voie par excellence et un gage de succès pour l’approche et la résolution de vrais problèmes touchant les choses et les hommes. Soi même, ses progénitures après soi, et la nation gagneront, ce plusieurs milliers de générations après soi. On n’a pas besoin de chercher le sexe des anges pour le comprendre. Qu’on retienne bien cette déclaration saisie à la volée au cours d’une interview radiophonique d’une chaîne internationale sur l’expropriation des fermiers blancs de Mozambique après la décolonisation et la politique de réforme agraire, comme d’ailleurs toutes les autres de par nos pays d’Afrique. 
Le fermier blanc disait ceci : Les Noirs nous chassent aujourd’hui et reprennent le fruit de nos durs labeurs depuis des générations de nos parents. Nous partons mais nos enfants reviendront dominer leurs enfants avec de nouvelles technologies ce, jusqu’à mille générations. 
Mais faudra-t-il que ce problème soit non seulement connu de tous les Africains mais surtout conçu non en terme simplificateur de la fibre ethnique mais de volonté de puissance d’une certaine classe ou couche et cohorte d’hommes et de femmes sur le reste. L’objectif reste celui de dominer et de dominer et non de faciliter le progrès de tous. On trouve d’un côté et une volonté d’asservissement et de servitude des hommes et des femmes, et de l’autre côté, une partie d’hommes et de femmes prêts à trahir la cause des intérêts de la majorité des leurs au profit des intérêts égoïstes et individualistes, ou pire les intérêts assimilationnistes et de déficit identitaire. Jetez un morceau de bois dans l’eau, il ne deviendra jamais un maquereau ou un caïman disait l’expression africaine renchérie par nous. Mais en Afrique et dans le domaine occulte tout parait-il est toujours possible pense-t-on.
Et c’est ici tout le véritable obstacle épistémologique qui s’élève à la possibilité d’émergence de l’élan créateur de valeurs de sens et de signification.

https://www.linkedin.com/in/mariereinehassen2016

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article